Kevin Spacey, un autre scandale sexuel à Hollywood

"House of Cards" : Robin Wright ne sait "même pas comment joindre" Kevin Spacey

Jérôme Vermelin
Publié le 9 juillet 2018 à 18h30
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

ELLE PARLE - Dans une interview accordée à la chaîne NBC, la comédienne Robin Wright évoque pour la première fois l’éviction de son partenaire Kevin Spacey de la série "House of Cards". Elle assure qu’elle n’était pas au courant des accusations qui pesaient contre lui. Et qu’elle n’a plus de nouvelles de lui depuis.

Elle était restée jusqu’ici silencieuse. Alors que les équipes de House of Cards mettent la touche finale à l’ultime saison de la série politique qui sera diffusée en fin d’année sure Netflix, la comédienne Robin Wright prend pour la première fois la parole depuis l’éviction de Kevin Spacey, son partenaire et mari à l’écran, accusé en octobre dernier d’agression sexuelle par le comédien Anthony Rapp.

"Je crois que nous avons tous été surpris. Et au final attristés", explique la comédienne dans une interview accordée à la chaîne NBC. Depuis les faits, elle affirme n’avoir aucune nouvelle de l’acteur. "Je ne sais même pas comme le joindre", assure-t-elle. "Kevin et moi nous connaissions entre les mots 'action' et 'cut' et entre les prises où on rigolait. Je ne connaissais pas l’homme. Je connaissais l’incroyable artiste qu’il est."

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

Des propos qui laissent penser que Robin Wright n’était pas au courant des rumeurs qui entouraient Kevin Spacey depuis plusieurs années sur le tournage de "House of Cards". En novembre dernier, CNN révélait en effet que huit personnes employées sur la série politique auraient été victimes d’un comportement "inapproprié" de la part de l’interprète de Frank Underwood. Dans l’un des cas, les faits remonteraient à 2012, lors du tournage de la première saison…

Sur NBC, Robin Wright, 52 ans, livre également son regard sur la libération de la parole des femmes – et des hommes – dans la foulée des affaires Weinstein et Spacey. "C’est un sujet, plus grand, plus vaste, qui est celui de la séduction (…) C’est une question de pouvoir, et lorsque vous abusez de votre pouvoir, l’autre personne devient vulnérable. L’année passée a, je pense, mis en lumière une nouvelle façon d’aborder ce sujet."

Mercredi 4 juillet, BBC rapportait que Scotland Yard enquêtait sur trois nouvelles accusations sexuelles à l’encontre de Kevin Spacey, en plus des trois précédemment confirmées lorsqu'il dirigeait le Old Vic Theater de Londres, dans les années 2000. Deux d’entre elles portent sur des faits qui auraient eu lieu à Londres en 1996 et en 2008, la troisième à Gloucester en 2013. Jusqu’ici, Kevin Spacey a toujours nié les faits.

Quid de la saison 6 de "House of Cards" ? Après avoir assuré l’intérim suite à la démission surprise de son mari, l’ex-First Lady Claire Underwood, incarnée par Robin Wright s’installera pour de bon à la Maison Blanche. On ne sait pas en revanche, comment les scénaristes justifieront l’absence de Frank Underwood. Mais la saison toute entière a été réécrite suite à l’éviction de Kevin Spacey, qui avait déjà tourné deux épisodes lorsque de premières accusations ont été portées contre lui.


Jérôme Vermelin