"Il a menacé de me détruire" : Pierre Palmade raconte la nuit qui l’a conduit en garde à vue

Jérôme Vermelin
Publié le 27 avril 2019 à 17h06
JT Perso

Source : Sujet Digital LCI

L'essentiel

MEA CULPA – Dans un entretien accordé au "Parisien" à l’occasion de la sortie prochain de son autobiographie, Pierre Palmade évoque pour la première fois son séjour en garde à vue, le 11 avril dernier, après une nuit agitée avec un amant de passage.

De ses tourments intimes, il ne veut plus rien cacher. Dans "Dites à mon père que je suis célèbre" (Éditions Harper Collins), son autobiographie à paraître le 2 mai, Pierre Palmade raconte la mort de son père, lorsqu’il avait 8 ans, les rencontres qui ont marqué sa carrière et les substances illicites qui l’ont aidé à assumer son homosexualité. La cocaïne, il s’en tenait à l’écart depuis plusieurs mois lorsqu’il a fait la une des médias, le 11 avril dernier, suite à une rencontre qui a mal tourné.

"Je fais la tournée des bars gays pour trouver un partenaire", raconte-t-il ce samedi dans un entretien accordé au Parisien. "Je rencontre quelqu’un d’accord pour rentrer avec moi. On boit, on prend de la cocaïne, on couche ensemble de manière très amusante. Puis on commence à s’embrouiller, à se parler mal. Il ne veut pas partir, veut me revoir, je n’en ai pas envie. Il menace de me détruire en disant que je l’ai drogué et violé. Je ricane. Qui va croire ça ? Ça le rend fou, il se met à tout casser chez moi."

Conscient qu'il a perdu le contrôle de la situation, l’humoriste décide alors d’appeler la police. "J’y suis obligé", assure-t-il. "Quand ils arrivent, le mec m’accuse de l’avoir drogué et violé. Ils n’y croient pas, mais nous mettent tous les deux en garde à vue pour vérifier. Avant même d’être au commissariat, la presse titrait : 'Palmade en garde à vue accusé de viol'. Deux heures plus tard, le mec a craqué et avoué qu’il avait menti." 

S’il a été lavé des accusations de viol, Pierre Palmade, 51 ans, a accepté une procédure dite de "plaider-coupable" pour usage et acquisition de stupéfiants. Il devrait bientôt connaître sa sanction. Son amant d’un soir, âgé de 19 ans, sera lui convoqué en octobre prochain devant le tribunal correctionnel de Paris pour être jugé pour "usage illicite de stupéfiants" et "dégradations de biens appartenant à autrui". Il a l'interdiction d'entre en contact avec l'humoriste d'ici là.

"Ça m’a traumatisé", avoue Pierre Palmade à nos confrères. "Me retrouver dans une histoire comme ça… Moi qui commence à croire aux signes, là, ça me dit : si tu replonges, on ne peut plus rien pour toi. Mais une rechute, ça vous tombe dessus comme si vous étiez possédé… Je crois que j’en veux davantage à la coke qu’au type, c’est elle qui nous a mis dans cet état-là. Elle me gâche la vie depuis l’âge de 20 ans."


Tout
TF1 Info