"Il était une fois… La Vie" s'offre un petit lifting

Rania Hoballah
Publié le 30 mai 2016 à 15h57
"Il était une fois… La Vie" s'offre un petit lifting

NOSTALGIE – "Il était une fois… La Vie" le célèbre dessin animé éducatif va faire son grand retour début 2017 sur France 4 dans une version restaurée. Metronews a eu la chance de se glisser dans les coulisses de Mikros Image en charge du projet.

C'est la série qui a bercé notre enfance. Et rendu les microbes tellement attachants. Il était une fois… La Vie, le dessin animé culte créé par Albert Barillé en 1986, va faire son grand retour sur France 4 début 2017 dans une version restaurée en haute définition. Maestro, Globus, Pierrot, le Teigneux, le Nabot et tous leurs petits camarades viendront à nouveau nous expliquer tous les secrets du corps humain.

En attendant de retrouver tout ce joli monde dans notre salon, metronews a eu la chance de pénétrer dans les coulisses de Mikros Image chargé de la restauration du célèbre dessin animé. Car après tout ce temps, un petit lifting était nécessaire pour redonner bonne mine aux personnages. "Certains négatifs étaient très abîmés", explique François Régis-Viaud , le responsable du développement chez Mikros Image. "Il a fallu enlever la poussière, les traces de scotch, remettre du contraste et de la netteté. L'œil s'étant habitué à la haute résolution, nous ne pouvions pas garder les images telles quelles".


Un générique qui trotte encore dans la tête

Après avoir travaillé sur Il était une fois… L'Homme, Il était une fois… Les Explorateurs et Il était une fois… Les Découvreurs, les équipes s'attèlent à présent aux 26 épisodes du volet le plus emblématique de la saga "Hello Maestro". Au total, 6 mois de travail à plein temps seront nécessaires pour redonner un second souffle aux anticorps volants et autres globules qui s'activent pour défendre notre corps des agressions extérieures. 

"Maestro, c' était mon héros quand j'étais gamin, jamais je n'aurai imaginé devoir le restaurer un jour", glisse avec malice Bruno, en charge de la bande-sonore. Et du fameux générique composé par Michel Legrand et interprété par Sandra Kim, dont on connaît encore tous les paroles par cœur. 


Une série intemporelle

"C'est une expérience étonnante et émouvante de revoir les images neuves de la série", confie de son côté Jean Barbeau, le dessinateur de la série. "On se rend compte que la définition que nous avions dans les années 1980 n'était pas top." Ce qui n'a pas empêché la série de s'exporter dans plus de 120 pays dans le monde et de susciter, aujourd'hui encore, un engouement toujours aussi intact.

"C'est une série intemporelle car on apprend des choses essentielles avec humour et poésie", estime pour sa part Patrick Préjean, le comédien qui a prêté sa voix au Nabot. "Je garde un beau souvenir de cette période. C'était extrêmement plaisant de jouer le méchant de l'histoire. Nabot est un petit tocard mais il lui reste un peu d'humanité."

Les nouveaux téléspectateurs pourront à leur tour s'initier à la science de façon ludique, sous le regard bienveillant de leurs parents. "Il était une fois la vie possède un contenu éducatif très fort", poursuit Jean Barbeau. "Albert Barillé était quelqu'un de très exigeant et il faisait vérifier toutes les informations par des médecins. La série a même fait naître des vocations. J'ai croisé un chirurgien qui m'a avoué qu'il s'était passionné pour son métier grâce à Il était une fois la vie !"


Rania Hoballah

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info