Après des mois de polémique, le Pavillon des Sources va finalement rester à son emplacement initial, ont annoncé le gouvernement et l'Institut Curie.
Le lieu va devenir un nouvel espace culturel pour le Musée Curie.

Il va finalement rester en place. Samedi 13 avril, le gouvernement et l'Institut Curie ont annoncé que le Pavillon des Sources, petit bâtiment ayant abrité les travaux de Marie Curie près du Panthéon à Paris, sera conservé à son emplacement initial. Une annonce qui intervient après plusieurs mois de polémique

"À la suite d’une étude approfondie, (...) le nouveau projet présenté prévoit que le Pavillon des Sources restera à son emplacement initial et sera intégré au sein d’un nouveau bâtiment dédié à la recherche baptisé Marie Curie - Claudius Regaud", précisent dans un communiqué commun l'Institut Curie ainsi que les ministères de la Culture et de l'Enseignement supérieur.

Le projet prévoit de "concilier la préservation du Pavillon des Sources à son emplacement actuel avec la construction d’un nouveau bâtiment visant à développer un projet scientifique d’envergure internationale pour la recherche contre le cancer". Le site préservé deviendra un nouvel espace culturel pour le Musée Curie qui rendra hommage aux deux fondateurs de l'Institut, la physicienne et chimiste Marie Curie (1867-1934) et le médecin Claudius Regaud (1870-1940).

Alors que la démolition du site historique avait été un temps envisagée, cela avait suscité la polémique entre défenseurs de la science et du patrimoine. Ces derniers considérant même que la destruction du petit bâtiment historique serait une atteinte grave à la mémoire de Marie Curie

Début janvier, Rima Abdul Malak, alors ministre de la Culture, avait mis le projet sur pause. Quelques semaines plus tard, Rachida Dati, qui lui avait succédé au ministère, avait annoncé que le pavillon serait déplacé de "quelques mètres", permettant à un centre de lutte contre le cancer d'être "développé". Finalement, il ne sera pas du tout déplacé.

La première étape de la mise en œuvre de ce projet immobilier implique "les travaux de dépollution du pavillon qui débuteront mi-avril 2024 pour une durée de trois mois", ajoute le communiqué. Un permis modificatif sera déposé avant le 12 mai. Les prochaines étapes du projet seront communiquées ultérieurement.


C.D Avec l'AFP

Tout
TF1 Info