Dans la saison 4 de "HPI" sur TF1 et TF1+, il joue le rôle de Fred, le nouveau commandant venu remplacer Karadec.
Un personnage haut en couleurs qui va former un duo explosif avec Morgane Alvaro.
Un rôle en or pour Thomas Scimeca, qui campe à merveille les personnages décalés.

Il fait une arrivée remarquée dans HPI. À la fin du premier épisode de la saison 4, les téléspectateurs ont fait la connaissance de Fred, le nouveau commandant venu remplacer Karadec (Mehdi Nebbou), qui a décidé de quitter la DIPJ de Lille. Véritable électron libre, ce flic sexy et sans gêne va très vite se lier d'amitié avec Morgane (Audrey Fleurot) qui voit en lui une sorte de double masculin.

Pour jouer le rôle de ce flic, les créateurs de la série ont eu la bonne idée de faire appel à Thomas Scimeca, un comédien habitué aux rôles décalés. Membre de la troupe de théâtre "Les Chiens de Navarre", il promène sa douce excentricité aussi bien au cinéma (Le Voyage au Groenland, La Belle époque, Hawaii) qu'à la télévision. Récemment vu dans Icon of French Cinema, la série de Judith Godrèche sur Arte, il s'est également fait remarquer dans le rôle d'Yvan, le candidat extravagant et complotiste du Flambeau de Jonathan Cohen sur Canal+. 

Je regarde encore des films sur DVD
Thomas Scimeca

Étiez-vous fan de HPI avant de jouer dedans ? 

Je ne regardais pas la série, car je n’ai pas la télé. Je regarde encore des films sur DVD ! Mais je me suis penché dessus lorsque la réalisatrice Mona Achache m’en a parlé parce qu'elle avait pensé à moi pour le personnage de Fred. Et j'ai trouvé ça super bien. Mais j'avoue que je suis complètement passé à côté du phénomène. 

Vous jouez le rôle de Fred, un commandant très sûr de lui. Que pouvez-vous dire sur ce nouveau personnage ? 

J’adore ce personnage. Je trouve que c'était une très bonne idée de mettre face à Morgane quelqu'un qui lui ressemble un peu. C'est un mec cool, drôle et très sûr de lui. Plutôt sexy, il plaît immédiatement à Morgane. Il développe tout de suite une complicité avec elle, alors qu'avec Karadec, c'est plus compliqué. C’était aussi intéressant aussi de jouer un personnage un peu double parce qu’on va se rendre compte au fur et à mesure des épisodes qu'il est un peu manipulateur.

Dans HPI, on ne me verra pas tout nu !
Thomas Scimeca

Malgré leur complicité, il n'y a aucune ambiguïté avec Morgane…

Non, les scénaristes ne voulaient pas du tout s’engager sur cette voie. Ils ne voulaient pas rajouter cette ambiguïté supplémentaire pour Morgane. Leur relation est juste amicale et complice. Elle doit déjà faire face à trois pères potentiels pour son enfant, ça aurait été trop de lui rajouter une histoire d'amour. 

On vous présente souvent comme un acteur décomplexé et qui ne craint pas de se mettre à nu. Ça vous correspond bien ? 

Décomplexé, je ne sais pas. Dans HPI, on ne me verra pas tout nu en tout cas ! Je vieillis, à 50 ans je commence à avoir du mal à perdre mon ventre (Rires). Je suis assez pudique en vérité, même si ça ne se voit pas. Mais c’est vrai que je suis plutôt assez libre, j’aime bien improviser, discuter avec le réalisateur, voir ce que je peux améliorer. Par moment, je suis aussi un peu inquiet. J’aimerais que plus de choses m’échappent.

J’aime bien creuser cette veine de personnages un peu paumés
Thomas Scimeca

Vos personnages ont pour point commun d'être toujours un peu loufoques, voire hors sol. C'est quelque chose qui vous plaît ? 

C’est vrai qu'on m'engage souvent pour des rôles loufoques ou d'adulescents. J’aime bien creuser cette veine de personnages un peu paumés. Un peu comme un clown qui travaillerait le même personnage pendant des années. Après, j'aimerais bien m'essayer à autre chose, c’est pour ça que je t’étais content d'incarner un policier dans HPI. Ça fait du bien d'avoir un vrai métier et de ne pas être un chômeur ou un loser. D'ailleurs, je vais bientôt jouer un avocat dans une série. C’est peut-être parce que je prends du ventre !

Quels sont vos projets ? 

J’aimerais bien jouer dans la prochaine saison de HPI. Ça m’amuse d’imaginer qu’en réalité mon personnage est homosexuel et qu’il revient pour draguer Karadec (Rires). Plus sérieusement, je suis en train d’écrire un film. J’essaye aussi d’écrire un one-man-show. Sinon quand je ne tourne pas, je fais du sport, je nage, je fais de la voile, je regarde des films. Mais pas la télé !


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info