Interview

"Physiquement, elle ne va pas bien" : la "vraie histoire" de Céline Dion racontée dans un livre

Propos recueillis par Delphine DE FREITAS
Publié le 16 novembre 2022 à 18h44
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Dans "Céline Dion : la vraie histoire", les journalistes Laurence Pieau et Hervé Tropéa dressent un fascinant portrait de la plus célèbre des chanteuses québécoises.
Une femme amoureuse, intelligente et passionnée, solitaire aussi, qui vit dans le plus grand secret depuis plus de deux ans.
TF1info s’est entretenu avec la co-autrice de cette biographie qui lève une partie du mystère sur l’état de santé de la diva.

La patience est une vertu que les fans de Céline Dion cultivent depuis bientôt trois ans. Lancé en septembre 2019 dans son Québec natal, son Courage World Tour a été interrompu par la pandémie pour ne jamais reprendre. La chanteuse a été rattrapée par des problèmes de santé qui la privent depuis de ses retrouvailles avec le public. Discrète comme jamais, elle a disparu de la sphère médiatique depuis de nombreux mois. Comment la diva aux 240 millions d’albums vendus en est-elle arrivée là ? 

"On a un peu le sentiment de tout savoir sur elle. Mais beaucoup n’ont pas été dites ou oubliées", nous assure Laurence Pieau qui co-signe Céline Dion : la vraie histoire (Robert Laffont). Une biographie passionnante et bienveillante qui repose sur les nombreux témoignages de ceux qui ont bien connu la star. Lancée début 2022, l’enquête a été écrite à quatre mains avec Hervé Tropéa, "qui a fait les interviews américaines", quand elle s'est chargée "de la partie française et canadienne". Avec en point d’orgue une rencontre franche et rassurante avec l'un des médecins de l'artiste.

Il y a une espèce de barricade autour d'elle qui tranche avec la transparence à laquelle elle nous a habitués

Parler de la "vraie histoire" de Céline Dion sous-entend qu’elle n’est pas le "livre ouvert" qu’elle se vante d’être depuis 40 ans. Qu’est-ce qui vous a le plus surprise dans vos recherches ?  

  

Plusieurs choses. Je ne m'attendais pas à ce qu'on me décrive quelqu'un d'une intelligence animale, qui sait exactement où elle va. La décision finale lui appartient. Même à l'époque de René Angélil, il fallait qu’il argumente pour la convaincre. Je n’imaginais pas la douleur physique qui accompagne une telle vie sur scène, notamment à Las Vegas pendant 1146 représentations en 16 ans. C’est quelqu’un qui souffre beaucoup physiquement, depuis très longtemps et qui a l'élégance de ne jamais d'en parler. Et ce qui m’a surprise évidemment sur les dernières années, c’est sa solitude immense. Elle laisse peu de gens être autour d’elle. 

  

Le producteur Gilbert Coullier parle d’une "omerta" autour de la chanteuse. On imagine que vous vous êtes cassé les dents à plusieurs reprises…  

  

Oui, précisément en raison de cette omerta et de cette forteresse qui a été construite autour d'elle. Ils sont très peu à être dans la confidence de ce qui lui arrive. Gilbert Coullier par exemple, qui était son producteur et était très proche de René Angélil, nous explique qu’il n’a même pas essayé de prendre des nouvelles. Beaucoup se disent aussi que si elle ne veut pas parler, c’est qu’elle n’est pas bien et qu’il faut le respecter. De l’autre côté, les fans et le monde entier attendent et s’inquiètent. 

  

On découvre dans le livre que Claudette Dion, qui a régulièrement donné des nouvelles de sa cadette dans la presse, ne l’a en fait pas vue depuis deux ans et demi…  

  

Oui, il y a eu les funérailles de leur mère Thérèse en février 2020. Pendant le confinement, Céline Dion a loué une maison dans les Laurentides et c’est la dernière fois qu’elle a vu toute sa famille. Elles s’échangent des SMS aux grandes dates, type Noël, anniversaire… Mais Claudette communique surtout avec Céline par l’intermédiaire de leur sœur Linda, qui s’occupe des enfants depuis la naissance de René-Charles et reste très proche de Céline. Il y a une espèce de barricade autour de la chanteuse qui tranche avec la transparence à laquelle elle nous a habitués.   

Oui, elle va revenir. L’inconnu, c’est sa santé

 Vous écrivez que "la question à ne pas poser, c’est 'quand l’avez-vous vue pour la dernière fois ?'" Ce qu’on se demande, c’est : "Comment va-t-elle ?" Avez-vous réussi à trouver la réponse ?  

  

Son ORL Jean Abitbol nous explique le "syndrome du globus" dont elle souffrirait et qui cause des soucis avec sa voix. Selon lui, c’est dû à un stress psychosomatique car la dernière décennie a été particulièrement dure pour elle, notamment avec le décès de ses deux piliers, son mari René et sa mère Thérèse. On sait qu’elle souffre de spasmes musculaires depuis des nombreuses années. Ce n’est pas nouveau, c’est très douloureux. La scène en pente faite pour elle au Caesars Palace a abîmé son corps, elle qui adore les talons vertigineux. Physiquement, son docteur en témoigne, elle ne va pas bien.  

  

Vous n’avez pas eu peur de briser le secret médical ? J’imagine que vous n’avez pas pu écrire certaines choses…  

  

Non, on a tout écrit. On est journalistes, on nous dit des choses et on les restitue. C’est la décision du médecin de nous répondre. Il savait qu’on écrivait une biographie et il est habitué des médias. Il a soigné Beyoncé et France Gall. C’est vrai qu’il est assez disert sur le sujet, probablement car il connaît l’attente qu’il y a autour de la santé de Céline Dion. Elle a déjà souffert du "syndrome du globus" il y a quelques années. Il donne simplement des nouvelles.  

    

Vous consacrez un chapitre à une histoire qu’"évitent soigneusement les ouvrages consacrés à René Angélil et Céline Dion", à savoir l’accusation de viol contre René au début des années 2000. Pourquoi était-ce essentiel d’en parler ?  

  

Parce que ça fait partie de leur histoire, qui est présentée comme un roman à l’eau de rose. Bien sûr que c’est une immense histoire d’amour.  Mais c’est aussi un couple qui a traversé des crises, comme en 2000. René Angélil sort d’un cancer qui n’est pas le premier. Dans son unique interview sur le sujet, il explique avoir versé 2 millions de dollars à la plaignante sans prévenir sa femme pour la protéger alors qu’elle suivait des traitements pour tomber enceinte. Céline a fait front à ses côtés de façon très brève et assez classe, même quand l'histoire a resurgi deux ans plus tard, en disant que c’était le prix à payer de leur réussite.   

Robert Laffont

 Sollicités, Céline Dion et son management ont refusé de participer au livre. Allez-vous lui envoyer une copie ?  

  

Oui, bien sûr. Le livre doit sortir au Québec dans une quinzaine de jours. On a fait deux demandes d’interviews, qui ont été refusées. Il y aura probablement une prise de parole parce que tout le monde demande des nouvelles.

  

Médecin et amis producteurs s’accordent sur le fait que Céline Dion reviendra car "la scène, c’est sa vie". Pensez-vous qu’il soit sage de miser sur un come-back pour 2023, notamment avec la sortie d’un film ?  

  

Elle est à l’affiche d’une comédie romantique qui a été tournée à Londres en 2019. La seule information sur laquelle je m'engagerai, c'est que oui, elle va revenir. L’inconnue, c’est sa santé. Je pense que même elle ne peut pas dire ce qu’il en sera. Elle a aussi un côté compétiteur, elle veut montrer qu’elle en a encore beaucoup sous le pied.

Lire aussi

>> Céline Dion : la vraie histoire - les secrets d'une idole fragile (Robert Laffont), de Laurence Pieau et Hervé Tropéa (288 pages) - 20 euros, disponible dès le 17 novembre


Propos recueillis par Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info