Meghan et Harry : l'interview qui fait trembler la couronne britannique

Surprise, Meghan et Harry se sont mariés en secret avant la cérémonie officielle

Rania Hoballah
Publié le 8 mars 2021 à 11h34
JT Perso

Source : TF1 Info

RÉVÉLATION – L'épouse du prince Harry a confié ce dimanche à Oprah Winfrey que le couple s'était déjà dit oui devant l'archevêque de Canterbury, trois jours avant la grand-messe.

C'est l'un des scoops d'une interview très attendue. Face à Oprah Winfrey ce dimanche soir sur CBS, Meghan Markle a fait une révélation de taille. Le prince Harry et l'ex-actrice américaine se sont mariés en secret trois jours avant la cérémonie officielle, célébrée en grandes pompes le 19 mai 2018 et qui fut suivie par des millions de personnes à travers le monde. 

"Trois jours avant notre mariage, nous nous sommes mariés", a lancé la duchesse de Sussex enceinte d'une petite fille qui devrait naître d'ici l'été. Elle raconte que le couple a choisi de se dire oui devant l'archevêque de Canterbury, Justin Welby. "Personne ne le sait. Mais nous avons appelé l'archevêque, et nous avons juste dit : 'Écoutez, ce spectacle, c'est pour le monde, mais nous voulons que notre union soit entre nous'", a-t-elle expliqué à Oprah Winfrey.

Meghan et Harry, l'interview chocSource : TF1 Info
JT Perso

Les vœux que nous avons échangés - ils sont encadrés dans notre chambre - l'ont été dans notre jardin, avec l'archevêque de Canterbury et c'est tout.

Meghan Markle

"Les vœux que nous avons échangés - ils sont encadrés dans notre chambre - l'ont été dans notre jardin, avec l'archevêque de Canterbury et c'est tout. Il n'y avait que nous trois", a précisé Meghan Markle, qui a profité de cette interview-fleuve pour régler ses comptes avec la famille royale ainsi qu'avec les tabloïds britanniques, qui n'ont cessé de la harceler. La maman du petit Archie confie qu'elle avait pensé au suicide, mais que la famille royale avait refusé qu'elle se fasse aider.

 

"Je suis allée voir l'institution, et j'ai dit que j'avais besoin d'aller quelque part pour obtenir de l'aide. J'ai dit que je ne m'étais jamais sentie comme ça avant [...] et on m'a dit que je ne pouvais pas, que ce ne serait pas bon pour l'institution", a-t-elle déploré. 


Rania Hoballah

Tout
TF1 Info