Dans "L’Iris Blanc", disponible le 26 octobre, Astérix affrontera un philosophe adepte de la pensée positive.
Un personnage librement inspiré de Bernard-Henri Levy et de Dominique de Villepin, ont révélé ce lundi les auteurs.
Ce 20ème tome a été scénarisé par Fabcaro, l’auteur à succès de "Zaï zaï zaï zaï " et "Le Discours".

C’est un nouveau personnage qui va faire parler. Dans L’Iris Blanc, le 40ème album des aventures du célèbre personnage de BD disponible à la vente le 26 octobre, les lecteurs vont découvrir Tulius Vicévertus, un philosophe qui vient remotiver les troupes de Jules César après une énième raclée... mais aussi diviser le village des irréductibles Gaulois.

Son arme ? L’Iris Blanc, une école de la pensée positive "inspirée d’une philosophe grec", a expliqué ce lundi l’auteur Fabcaro, qui succède à Jean-Yves Ferri au scénario, lors d'une conférence de presse. Prônant bienveillance, régime végétarien et méditation, Tulius Vicévertus va trouver ses partisans comme Bonnemine, la femme du chef du village, et ses détracteurs dont Astérix…

C’est un personnage qui a tendance à s’exprimer par des citations et des aphorismes parfois assez obscurs, qui donnent l’impression qu’il dit des choses profondes
Fabcaro

Pour dessiner Tulius Vicévertus, Didier Conrad avait d'abord imaginé un homme assez jeune. Mais avec le scénariste et l'éditeur, le choix s'est finalement tourné vers un homme mûr aux cheveux blancs, mi-longs. "On était parti de gens un peu flamboyants : Dominique de Villepin, Bernard-Henri Lévy", a-t-il révélé ce lundi.

"Vicévertus, au-delà d’être un penseur, est un donneur de leçon, le genre de personne qui pourrait dire ‘Faites ce que je dis, pas ce que je fais", précise FabCaro dans le dossier de presse de la BD. "C’est un personnage qui a tendance à s’exprimer par des citations et des aphorismes parfois assez obscurs, qui donnent l’impression qu’il dit des choses profondes".

Vicévertus, le gourou philosophe qui va donner du fil à retordre à Astérix...
Vicévertus, le gourou philosophe qui va donner du fil à retordre à Astérix... - Editions Albert René

Fabcaro, de son vrai nom Fabrice Caro, est l’auteur de BD qui monte, notamment depuis le succès de Zaï zaï zaï zaï, en 2015. Il est également l’auteur de plusieurs romans comme Le Discours, adapté au cinéma par Laurent Tirard en 2020. Le dernier en date, Journal d'un scénario, est paru en août chez Gallimard.

Malgré la disparition de ses deux créateurs, le scénariste René Goscinny en 1977 et le dessinateur Albert Uderzo en 2020, chaque nouvel album d’Astérix est un immense événement en librairie. Le précédent tome, Astérix et le Griffon, a été tiré à plus de 5 millions d’exemplaires.

"Astérix va on ne peut mieux", a souligné lundi la directrice générale d'Hachette Livre Illustré, Isabelle Magnac. Elle a notamment relevé le record de fréquentation du parc Astérix, à Plailly, au nord de Paris, avec plus de 2,8 millions de visiteurs en 2022.

Côté ciné, Astérix et Obélix : L’Empire du milieu de Guillaume Canet est pour le moment le plus gros succès en salles de l’année avec 4,5 millions de spectateurs. En dépit de critiques mitigées, il a fait mieux que le précédent volet, Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté, avec 3,8 millions de spectateurs en 2012.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info