Après des propos antisémites, Kanye West lâché de toutes parts

Kanye West indigne en affichant son admiration pour Adolf Hitler, son compte Twitter suspendu

M.C avec AFP
Publié le 2 décembre 2022 à 6h44, mis à jour le 2 décembre 2022 à 8h54
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Épinglé à la suite de ses remarques antisémites, le rapeur a de nouveau indigné, affirmant dans une émission, jeudi, son admiration pour Adolf Hitler.
Vendredi, son compte Twitter a été suspendu pour "incitation à la violence", a annoncé Elon Musk.
Kanye West avait publié une image représentant une croix gammée sur le réseau social.

Le rappeur américain Kanye West est dans la tourmente depuis de nombreuses semaines. Début octobre, il avait arboré, lors d'un défilé à Paris, le slogan "White Lives Matter", détournant le nom du mouvement anti-raciste "Black Lives Matter". Récemment, ses remarques antisémites lui ont valu l'interruption de plusieurs contrats avec de très grandes marques internationales, notamment Adidas ou Gap. L'artiste a d'ailleurs affirmé avoir perdu deux milliards de dollars en une journée seulement. 

Mais ce jeudi 1er décembre, Kanye West s'est davantage enfoncé, en confiant son admiration pour Adolf Hitler, alors qu'il était l'invité de l'émission Infowars, du complotiste d'extrême droite Alex Jones. Une déclaration qui a provoqué l'indignation, au lendemain de laquelle Twitter a suspendu son compte pour "incitation à la violence", a annoncé le patron du réseau social Elon Musk. En cause : la publication d'une image représentant une croix gammée entrelacée avec une étoile de David.

"J'aime Hitler"

Sur le plateau de l'émission jeudi, Kanye West est apparu aux côtés du suprémaciste blanc Nick Fuentes, avec qui il a participé à un dîner très polémique, en compagnie de l'ancien président américain, Donald Trump. Le rappeur, qui affirme souffrir de troubles bipolaires, en a profité pour provoquer, une nouvelle fois. "J'en ai assez des étiquettes, tout être humain a apporté quelque chose ayant une valeur, surtout Hitler. (...) J'aime Hitler", a-t-il révélé, provoquant une indignation à l'échelle internationale. "Les nazis étaient des voyous et ont fait des choses très mauvaises", a tenté de le corriger le présentateur Alex Jones, avant de se faire reprendre par le rappeur de 45 ans : "Mais ils ont fait de bonnes choses aussi. (...) Nous devons arrêter d'insulter les nazis en permanence. (...) J'adore les nazis".

Lire aussi

Des propos qui ont suscité une vague d'indignation sur les réseaux sociaux. Dans un communiqué, la Republican Jewish Coalition a dénoncé Kanye West comme un "sectaire infâme et répugnant qui a ciblé la communauté juive avec des menaces et de la diffamation digne des nazis". "Les conservateurs qui ont fait l'erreur de tolérer Kanye West doivent être clairs sur le fait qu'il est un paria", a ajouté cette même organisation. Dans la foulée, la maison mère de Parler, Parlement Technologies, a annoncé qu'elle renonçait à se faire racheter par Kanye West. Une décision "prise mi-novembre", selon l'entreprise. 


M.C avec AFP

Tout
TF1 Info