LE WE 13h

"J’ai trouvé ma voix en français" : le timbre envoutant de Melody Gardot

Léa Tintillier | Reportage TF1 : Florence Leenknegt, Guillaume Vuitton
Publié le 26 novembre 2022 à 19h25
JT Perso

Source : JT 13h WE

C’est une artiste au destin étonnant qui sort un nouvel album.
Melody Gardot est née aux États-Unis, mais c’est en France qu’elle a choisi de vivre.
Ses nouvelles chansons ont été inspirées par la ville lumière et la tour Eiffel.

Intemporelle, sa voix, son swing, le décor, jusqu’à sa silhouette glamour, Melody Gardot poursuit son récit jazzy. Et cette fois, débarrassée de la canne qui la maintenait encore il y a quelques années. Mauvais souvenir, avec les lunettes fumées qu’elle continue de porter, d’un terrible accident qui l’avait laissée à 19 ans paralysée et muette. "Je suis fière du fait d’être une femme qui a entendu les mots ‘you’ll never walk again’. Et plusieurs années plus tard, baby, je suis ici en talons. On ne peut pas me toucher", sourit Melody Gardot. 

Intouchable et très certainement inébranlable quand elle a décidé de donner à son nouvel album une touche très française. Quelques reprises et de nouveaux textes écrits à quatre mains avec le pianiste et compositeur Philippe Powell inspirés par un confinement qui aura obligé l’Américaine à occuper un appartement avec vue sur la tour Eiffel. "Je me suis dit 'c’est dingue que depuis toutes ces années, il n’y a pas une chanson dédiée à cette icône de la ville'. J’ai trouvé ma voix capable de faire les choses plus bas en français et ça, c’est intéressant parce que je n’ai pas eu cette tendance en anglais", poursuit-elle. 

Lire aussi

C’est donc dans ce français appris à l’oreille, et qu’elle semble presque maîtriser aujourd’hui comme une langue maternelle que le charme opère sur scène avec une facilité évidente pour nous parler d’amour. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 : Florence Leenknegt, Guillaume Vuitton

Tout
TF1 Info