Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Procès Harvey Weinstein : l'épouse du gouverneur de Californie parmi les accusatrices

Publié le 11 octobre 2022 à 19h24
JT Perso

Source : TF1 Info

Jennifer Siebel Newsom est l’une des cinq femmes qui accusent à Los Angeles Harvey Weinstein de viol ou d’agression sexuelle.
En 2017, cette réalisatrice de documentaires avait raconté le "piège" que le producteur lui avait tendu lors d’un rendez-vous d’affaires.
Pour les faits qui lui sont reprochés en Californie, l’ex-mogul hollywoodien risque jusqu’à 140 ans de prison.

Au procès qui vient de s’ouvrir à Los Angeles, elle est identifiée sous le pseudonyme Jane Doe #4. La réalisatrice Jennifer Siebel Newsom, épouse de l’actuel gouverneur de Californie Gavin Newsom, est l’une des cinq accusatrices du producteur Harvey Weinstein, révèle Beth Fegan, l’une de ses avocats, confirmant une information du L.A. Times.

"Comme bien d’autres femmes, ma cliente a été agressée sexuellement par Harvey Weinstein lors d’un rendez-vous d’affaires qui s’est révélé être un piège", indique-t-elle aux médias américains. "Elle a l’intention de témoigner lors de ce procès afin d’obtenir justice pour les survivantes mais aussi d’accomplir son travail pour améliorer la vie des femmes."

Les membres de son staff qui étaient présents à mon arrivée ont soudain disparu

Jennifer Siebel Newsom, dans le "Huffington Post"

Jennifer Siebel Newsom, 44 ans, est en effet l’auteure de plusieurs documentaires sur la place des femmes dans la société américaine. Sa participation au procès n’est pas totalement une surprise puisqu’en 2017, après la publication de l’enquête du New York Times qui avait entrainé la chute d’Harvey Weinstein, elle avait raconté son expérience avec le producteur sur le site du Huffington Post.

"J’étais naïve, nouvelle dans cette industrie, et je ne savais pas comment m’y prendre avec ses avances agressives", écrivait-elle dans une tribune où elle racontait un rendez-vous dans un palace, en marge du Festival de Toronto. "Les membres de son staff qui étaient présents à mon arrivée ont soudain disparu, me laissant seule avec cette légende hollywoodienne extrêmement puissante et intimidante."

Lire aussi

Personnage incontournable du cinéma américain pendant plus de vingt ans, Harvey Weinstein a été condamné à 23 ans de prison ferme pour viol et agression sexuelle lors d’un premier procès à New York, au printemps 2020. Pour les faits qui lui sont reprochés en Californie, il risque jusqu’à 140 années de détention supplémentaire. Aujourd’hui âgé de 71 ans, il pourrait ne jamais retrouver la liberté.

Outre Jennifer Siebel Newson, figure, sur la liste de ses accusatrices à Los Angeles, une mannequin italienne qui affirme avoir été violée dans un hôtel de Beverly Hills, en février 2013. Mais aussi l’actrice Lauren Young, qui dénonce une agression sexuelle dans la salle de bain d’un autre hôtel. Lundi, le procès s’ouvert avec la sélection des jurés, le début d’un véritable marathon judiciaire puisqu’il devrait durer près de deux mois.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info