John Cleese arrête le cinéma et se prépare à mourir... "dans 5 ou 6 ans"

Jérôme Vermelin
Publié le 13 octobre 2014 à 15h54
John Cleese arrête le cinéma et se prépare à mourir... "dans 5 ou 6 ans"

RETRAITE – C'est le plus classe des Monty Python. John Cleese, 74 ans, publie cette semaine son autobiographie outre-Manche. Invité ce week-end d'un festival littéraire, il a balayé l'idée de revenir au cinéma, affirmant qu'il serait mort "dans cinq ou six ans". Entre autres vannes so british...

On connaît l'humour absurde des Monty Python. Mais parfois ses membres parlent sérieusement. Invité ce week-end au festival littéraire de Cheltenham à faire la promotion de So Anyway..., son autobiographie, le vénérable John Cleese, 74 ans, a annoncé qu'il n'avait plus l'intention de jouer la comédie. "C'est beaucoup trop de boulot et ça prend des plombes", a avoué l'intéressé, alors qu'on l'interrogeait sur la possibilité de donner une suite à Un poisson nommé Wanda. "Je n'ai plus que cinq ou six ans devant moi, et je serai parti. Je n'aurai pas à me soucier de l'Etat islamique ou d'Ebola. J'ai hâte !".

John Cleese, qui est r emonté sur scène cet été avec ses vieux complices, à l'O2 Arena de Londres , avoue qu'il ne s'intéresse pas vraiment à la jeune génération d'humoristes, pourtant très populaire, de Ricky Gervais à Russel Brand. "Ce qui est triste, pour être sincère, c'est que lorsqu'on a fait de l'humour pendant aussi longtemps que moi, on connaît presque toutes les blagues". Dur.

La seule personne qui le fait rire ? Lui-même ?

Histoire de bien plomber l'ambiance, l'acteur anglais affirme que les membres des Monty Python "n'ont jamais vraiment été de bons amis". "Michael Palin", dit-il, "fait ces programmes de voyages que je regarde dès que j'ai du mal à dormir". Eric Idle, "est très doué pour les paroles donc il écrit des chansons et Terry Gilliam passe son temps à chercher de l'argent pour des films extravagants qui n'ont pas d'histoire." Et Terry Jones ? "Il est fou. Il écrit des livres pour enfants et il est récemment allé à Lisbonne monter un opéra sur les aspirateurs."

Finalement un seul Python trouve grâce à ses yeux : lui-même. John Cleese explique en effet qu'il a pris "beaucoup de plaisir" a écrire sa bio, sur des carnets en Moleskine, en l'espace de quatre mois. "Je ne m'étais pas amusé autant depuis des années. Et vous savez quoi ? Je me suis fait rire !". Finalement c'était peut-être de l'humour...


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info