Elizabeth II devait assister vendredi à la messe du jubilé, au deuxième jour des festivités.
Sa présence a finalement été annulée.
La reine a ressenti "un certain inconfort" ces dernières heures, fait savoir le palais.

C'est un imprévu dans le programme du jubilé de platine. Après un premier jour des festivités marqué par la parade militaire et l'apparition de la reine au balcon de Buckingham Palace, voilà que le palais annonce une mauvaise nouvelle : Elizabeth II manquera le service d'action de grâce célébré ce vendredi à la cathédrale Saint-Paul, à Londres.

En cause, un "certain inconfort" ressenti par Elizabeth II, 96 ans. "La reine a beaucoup apprécié la parade pour son anniversaire aujourd'hui et le défilé aérien, mais elle a ressenti un certain inconfort", a détaillé le palais dans un communiqué. "En prenant en considération le trajet et l'activité requise pour le service d'action de grâce à la cathédrale Saint-Paul, Sa Majesté a conclu à contrecœur qu'elle ne participerait pas."

Un nouvel événement annulé par la reine

Elizabeth II, qui fête durant ces quatre jours de célébrations ses 70 ans de règne, a la santé fragile. Depuis qu'elle a connu des problèmes de santé à l'automne dernier, qui ont entraîné une nuit d'hospitalisation consécutive à des examens dont la nature n'a jamais été précisée, les apparitions publiques de la monarque sont rares. Ces derniers mois, elle a annulé sa présence à plusieurs grands événements.

Malgré cette information, les festivités se poursuivent ce jeudi soir. À la tombée de la nuit, plus de 2800 signaux lumineux doivent être allumés au palais et dans tout le Royaume-Uni, y compris en haut des quatre plus hauts sommets du pays, ainsi que dans les îles anglo-normandes, l'île de Man et les territoires britanniques d'outre-mer. Selon le programme, la reine doit allumer à distance, depuis le château de Windsor, la principale attraction lumineuse de la nuit : une sculpture en forme d'arbre de 21 mètres de haut située devant le palais de Buckingham. Le palais a précisé que sa présence n'était pas remise en cause.


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info