JUL, le rappeur préféré de Nabilla se moque bien des haters

Le service METRONEWS
Publié le 15 décembre 2014 à 16h02
JUL, le rappeur préféré de Nabilla se moque bien des haters

BUZZ – JUL sort déjà son troisième opus, "Jt’trouve pas le sommeil". Le rappeur, qui a forgé son succès sur les réseaux sociaux, revient pour Metronews sur son année pleine de succès.

"J’aime pas trop les interviews, je suis mal à l’aise !" JUL, 24 ans, rit sans bruit. Plutôt discret, il ne peut échapper à son nom et sa tête sur les affiches du métro. Il présente Je trouve pas le sommeil, le troisième projet de sa jeune carrière démarrée en trombe et y creuse le sillon d’un rap méditerranéen, écrit entre l’Espagne, l’Algérie et Marseille. Preuve qu’il faut compter avec lui dans le rap game, JUL fait des duos avec des figures respectées du rap telles le Rat Luciano ou Mister You.

A l’entendre, rien ne le prédestinait, lui qui a commencé le rap à 12 ans, à écouler 100 000 exemplaires de son premier album Dans ma paranoïa. Sorti en février dernier, l’opus est porté par le succès du single "Sors le cross volé". Le clip, sur Youtube depuis novembre 2013, totalise plus de 21 millions de vues à ce jour. Il y reflète sa vision du quotidien à Saint-Jean-du-Désert où JUL, qui réside encore dans ce quartier du sud de Marseille, enfant d’une maman agent administratif et d’un père maçon, a connu glande et galère.

JUL, chantre de la "crise au mic"

Sa rencontre avec le label Liga One, "sa famille", lui permet de plancher sur son premier album, lui qui n’aurait rien su faire d’autre que rapper. Extrait de son deuxième album, sorti en juin 2014, Lacrizeomic (la crise au micro, ndlr), un gimmick "trouvé par hasard", le titre "Briganter" est un succès. Mais suscite aussi les moqueries des "haters" (mot qui désigne en général les internautes très critiques, ndlr). La raison ?

Dans le clip, "parti d’un délire entre potes en Espagne et fait à l’arrache", le rappeur danse en chemise à fleurs , bermuda en jean et "assume" avec malice. Adoubé par Nabilla, qui a retweeté les paroles de ses chansons, ou encore de son aîné rappeur Maitre Gims, JUL confie avoir un autre album de prêt. A l'avenir, il se verrait bien "chanter à la Christophe Maé" et sonner plus "variét". Quelque chose nous dit qu’il n’a pas fini de faire parler de lui.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info