MYSTIQUE - Si sa candidature n’a été validée que dans quatre Etats pour le moment, Kanye West n’a pas (encore) renoncé à la Maison Blanche. Retranché en famille dans son ranch du Wyoming, le rappeur fourmille d’idées. La dernière en date ? La création d’une version chrétienne du réseau social TikTok…

Kanye West va mieux. C’est du moins ce qui ressort des nombreux clichés qu’il a postés ces derniers jours depuis son ranch du Wyoming. Souriant, détendu, entouré de ses enfants et de ses nombreux collaborateurs, le rappeur-candidat à la Maison Blanche multiplie les occupations – création de vêtements, d’objets design, de musique également – dans une évidente bonne humeur. On est loin, très loin de l’atmosphère lunatique qui avait entouré son discours de campagne en Caroline du Sud, le 19 juillet dernier.

Reste que la star milliardaire n’a pas renoncé à ses ambitions politiques. S’il a loupé le coche dans plusieurs Etats, sa candidature a été officiellement validée par les autorités de l’Arkansas, de l’Oklahoma, du Colorado et depuis lundi de l’Utah. Côté programme, Kanye West a confirmé son attachement à la religion en organisant le week-end dernier un "Sunday Service", l’une de ses désormais célèbres messes en plein air, avec musique et chanteur gospel...

Mais ce n’est pas tout ! Dans une série de tweets postés dans la nuit de lundi à mardi, le rappeur de 43 ans a émis l’idée de lancer une version chrétienne de TikTok, l’application chinoise qui permet aux internautes de publier leurs chorégraphies sur les tubes du moment. Et il a déjà trouvé son nom : "Jesus Tok".

"J’étais en train de regarder TikTok avec ma fille et en tant que père chrétien, j’ai été perturbé par de nombreux contenus. Mais j’adore la technologie", a écrit Kanye West. "Nous prions afin de pouvoir collaborer avec Tik Tok pour en faire une version chrétienne qui sera sûre pour les jeunes enfants et notre monde, au nom du Jésus. Amen."


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info