Kate et William pleurent la mort de Deborah James, 40 ans, visage de la lutte contre le cancer

Delphine DE FREITAS
Publié le 29 juin 2022 à 15h47
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Animatrice d’un célèbre podcast outre-Manche, la mère de famille a succombé à un cancer du côlon.
Depuis cinq ans, elle luttait contre la maladie tout en récoltant des fonds pour accélérer la recherche et inciter aux dépistages.
La duchesse et le duc de Cambridge ont salué la mémoire de celle qui était "une source d'inspiration".

Elle a elle-même adoubé le message annonçant sa disparition. Visage de la lutte contre le cancer au Royaume-Uni, Deborah James est décédée "paisiblement" mardi 28 juin "entourée de sa famille" à l’âge de 40 ans seulement. Son décès a provoqué de vives réactions outre-Manche, même au sommet de l’État. "Grâce à elle, de nombreuses vies seront sauvées", a déclaré le Premier ministre Boris Johnson à propos de celle qui a dédié les dernières années de sa vie à mettre en lumière sa maladie. Le mot qui revient le plus pour la qualifier ? "Source d’inspiration".

"Deborah était une femme inspirante d'un courage inébranlable dont l'héritage perdurera", ont écrit sur Twitter le prince William et son épouse Kate. Un mot signé de leurs initiales, indiquant qu’il s’agit bien d’une note personnelle. Le mois dernier, le couple avait déjà communiqué au sujet de cette femme pas comme les autres. "De temps en temps, quelqu’un vole le cœur de la nation avec sa soif de vivre et son désir tenace de rendre à la société", soulignait-il, louant "ses efforts infatigables pour accroitre la sensibilisation au cancer du côlon et mettre fin à la stigmatisation des traitements".

Près de 7 millions de pounds récoltés pour la recherche

Diagnostiquée il y a cinq ans, Deborah James est rapidement devenue la porte-parole d’un combat qu’elle a autant mené à l’hôpital que dans les médias. Elle a pris le nom de "Bowel Babe", "Chérie côlon", sur les réseaux sociaux où la suivaient plus d’un million de personnes. Ancienne directrice adjointe d'école, elle a pris la tête du très populaire podcast de la BBC You, Me And The Big C (Vous, moi et le cancer), a écrit un livre sur sa maladie (Fuck You Cancer) et était chroniqueuse pour le Sun. Elle a également monté sa fondation afin de récolter le plus de fonds possible.

Vérifiez votre caca – ça pourrait vous sauver la vie

Deborah James

Alors qu’elle avait pour objectif de rassembler 250.000 pounds avant sa mort, près de 7 millions ont été mis de côté grâce à un emballement des réseaux sociaux. Un million est venu de la vente d’un t-shirt siglé "Rebellious Hope" - Espoir rebelle. Même Sophie, la belle-fille de la reine d’Angleterre, a été aperçue en train de porter le modèle. Son combat est arrivé jusqu’au palais de Buckingham qui lui a offert la plus belle des distinctions. Quelques jours après avoir annoncé être en soins palliatifs en mai, Deborah James a reçu le titre honorifique de Dame, décerné après approbation d’Elizabeth II, pour son "infatigable campagne" contre la maladie. 

Dame Deborah James a reçu sa médaille chez elle, livrée en personne par le prince William. "Je suis absolument honorée qu’il se soit joint à nous pour le thé et le champagne", a-t-elle raconté sur Instagram où elle a posté des photos d’elle, de son mari et de leurs enfants de 12 et 14 ans avec l’héritier du trône. "C’est assez surréaliste de voir un membre de la famille royale débarquer à la maison", a-t-elle poursuivi, narrant le ménage de printemps en amont de cette visite. Elle a surtout salué la volonté du duc de Cambridge d’améliorer les services d’oncologie, au titre de président du Royal Marsden Hospital de Londres qui est spécialisé dans le traitement des cancers.

Lire aussi

Le post Instagram annonçant son décès se conclut sur ses mots : "Trouvez une vie qui vaut le coup d’être vécue, prenez des risques, aimez profondément, n’ayez pas de regrets et ayez toujours un espoir rebelle. Et enfin, vérifiez votre caca – ça pourrait vous sauver la vie". Grâce à Deborah James, de nombreuses marques de papier toilette outre-Manche ont décidé de faire apparaître les symptômes du cancer du côlon et de l'intestin sur leurs emballages. Une première victoire dans une lutte loin d'être terminée.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info