Kevin Spacey jugé pour agressions sexuelles : Elton John témoigne en sa faveur

Publié le 17 juillet 2023 à 15h29

Source : Sujet TF1 Info

Sir Elton John et son compagnon David Furnish ont été entendus lors du procès de Kevin Spacey ce lundi à Londres.
L'un des plaignants affirme avoir été agressé par l'acteur, alors qu'il le conduisait en voiture à un gala organisé par le chanteur.
Face à la cour, l'interprète de "Rocket Man" a semé le doute sur les accusations de cet homme qui a témoigné de manière anonyme.

C’est un soutien de taille qu’a reçu ce lundi Kevin Spacey, jugé à Londres pour agressions sexuelles sur quatre hommes, lorsqu’il était directeur du théâtre Old Vic de 2001 à 2013. Depuis Monaco, le chanteur Elton John et son compagnon David Furnish ont témoigné par vidéoconférence, mettant à mal les accusations de l’un des plaignants.

Durant son audition filmée, diffusée la semaine dernière devant la cour, cet homme qui a conservé l’anonymat avait expliqué avoir conduit Kevin Spacey en voiture au White Tie and Tiara Ball, un gala annuel organisé par la fondation d’Elton John en faveur de la recherche contre le Sida dans sa demeure de Windsor. "Il m'a saisi tellement fort les parties que j'ai failli faire une sortie de route", avait-il affirmé.

Des versions divergentes

Si Elton John et David Furnish ont été appelés à témoigner, c’est pour vérifier un détail majeur : la date exacte des faits qui sont reprochés au comédien. Dans son témoignage, le plaignant indique qu’ils se sont déroulés "en 2004 ou 2005". Or, d’après David Furnish, Kevin Spacey n’aurait assisté au gala de charité qu’une seule fois… En 2001.

De son côté, Elton John a indiqué que l’acteur avait acheté une Mini Cooper durant la vente aux enchères organisée ce soir-là, qu’il avait passé la nuit dans sa demeure de Windsor, et qu’il n’y ’était jamais revenu depuis. En revanche, il n’a aucun souvenir de l’homme qui l’accuse. Détail encore plus troublant : il a affirmé que la star était venue à Windsor en jet privé, et pas en voiture.

À la question de savoir si Kevin Spacey avait pu assister à une autre édition du gala sans être photographié, David Furnish s’est montré catégorique. "Ce n’est jamais arrivé", a-t-il certifié. "Il était entendu que nous faisions la promotion d’un organisme dont le but est de combattre la stigmatisation entourant la maladie. Si une célébrité voulait venir, elle serait photographiée et apparaîtrait en bonne et due forme."

S’exprimant pour la première fois devant la cour vendredi dernier, Kevin Spacey a nié tous les faits qui lui sont reprochés. Il a toutefois reconnu avoir touché le plaignant en question, mais pas de manière "agressive" ou "violente". D’après l'acteur, qui a décidé de plaider non coupable, l’ensemble des accusations seraient motivées par l’argent.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info