Ce mardi, TF1 a diffusé le 15ᵉ épisode de "Koh-Lanta" avec la très attendue épreuve d’orientation.
Qui des cinq derniers aventuriers a gagné son ticket pour les poteaux ?
L’intégralité de la saison est à retrouver sur TF1+.

C’est une épreuve aussi mythique que stressante. Ce mardi, au cours du 15ᵉ épisode de "Koh-Lanta", les cinq derniers aventuriers s’affrontaient dans l’épreuve de l’orientation. Arrivée sur la pointe des pieds aux Philippines, Pauline la jeune fromagère fait partie des heureux élus. À ses côtés, on retrouve Léa, devenue un véritable moteur sur le camp, Julie, l’hyperactive, le charismatique Amri et son complice stratège Meïssa qui a remporté le dernier totem d’immunité, lui ouvrant les portes de la finale. Sonné par les votes d’Amri et de Pauline, Sébastien a rejoint quant à lui le camp de la réunification. C’est une grosse déception pour Aurélien qui avait bon espoir que son ami aille plus loin. "Je suis sortie en extra colère", admet l’éliminé.

Les poteaux ne sont pas loin et les 100 patates aussi !
Julie

Sur le camp, les aventuriers se préparent pour la course d’orientation. "Peu importe, ce qui s’est passé, on est en finale et c’était notre objectif", explique Amri à ses camarades. Léa est très excitée, elle se sent prête pour cette épreuve alors que Pauline appréhende, car elle n’est pas "organisée" et n’a jamais fait de courses d’orientation. 

"La course d’orientation pour moi, c’est le rêve, c’est LA course de 'Koh-Lanta'. On peut tellement péter un plomb pour en sortir vainqueur. J’ai peur d’échouer. À ce niveau-là, ce serait terrible", admet Amri. "Je n’ai pas de plan, je vais me laisser guider, ça va être au feeling. Les poteaux ne sont pas loin et les 100 patates aussi !", s’amuse quant à elle Julie. "À part la boussole de mon téléphone, je ne sais pas si j’en ai déjà tenu une. Pour moi tout est vert et tout se ressemble. Ça va être la cata'", prévient Meïssa qui demande des conseils à Léa sur le fonctionnement d’une boussole

Que le meilleur gagne, je suis content pour les trois qui trouveront le poignard
Amri

La dernière bouteille arrive, l’heure de la course a sonné. "Que le meilleur gagne, je suis content pour les trois qui trouveront le poignard. J’espère y être", admet Amri bon joueur. Les aventuriers vont devoir trouver une zone dans laquelle se trouve un élément remarquable. Dans la zone 1, c'est une pierre ocre, dans la zone 2 une souche blanche et dans la zone 3 un tronc calciné. 

Pauline, Julie et Amri tournent en rond

Dès qu’ils sont au niveau d’un de ces repères, ils doivent trouver une balise dans un rayon de 15 pas, avec une couleur et un nombre, qui correspond aux pas pour atteindre le poignard. Il leur faut ensuite revenir sur la table d’orientation consulter le code couleur qui correspond à une direction. Julie et Léa choisissent le tronc calciné, Amri la Pierre ocre, Pauline et Meïssa la souche blanche.

Pauline galère avec la boussole "La blonde ! C’est tellement gros comme stéréotype !". Léa est la première à avoir trouvé son repère. Elle découvre rapidement la balise. Elle n’aura mis que 12 minutes. Meïssa tombe à son tour la souche blanche et la balise. Pendant ce temps, Pauline galère. Tout comme Julie qui tourne en rond.

Je ne touche plus le sol, je suis en lévitation, j’adore la vie !
Léa

Pauline finit par trouver la souche et la balise. Amri tombe enfin sur la pierre ocre, mais il a du mal à mettre à jour la balise dans les hautes herbes. Léa est la première à poser la main la dague. Elle laisse exploser sa joie ! Elle est suivie par Meïssa. "La force du lion ! Le lion sénégalais est là ! C’est un rêve d’enfant. Papa va être fier de moi, il va devoir me faire un très bon mafé !", s’amuse le candidat.

Léa aura mis 1h41 min pour trouver le poignard. "Je suis trop fière, celle-ci, elle est pour mon papa, je l’aime trop. Je ne touche plus le sol, je suis en lévitation, j’adore la vie !", confie l’aventurière à Denis Brogniard. "Cette victoire, elle est pour mes parents qui ont toujours été derrière moi. Là, c'est la cerise sur le gâteau", lance Meïssa ravie d'avoir gagné sa place pour les poteaux. 

Je ne suis pas là pour me faire des amis, mais pour gagner 'Koh-Lanta'
Julie

La tension monte, pour les trois derniers aventuriers car il ne reste plus qu’une place en finale. Pauline et Julie sont désormais sur la même zone qu’Amri. "C’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin", estime Julie, perdue dans les hautes herbes. Pauline a trouvé la balise. Amri la découvre juste après. Alors qu’il cherche la dague, Julie s'incruste dans sa zone de recherche sans même avoir été à la table. "C’est le jeu", lui lance-t-elle... avant de trouver le poignard. 

"Ça ne se fait pas, j’ai la haine !", s'emporte Amri. "J’ai trouvé, je suis contente. Je ne suis pas là pour me faire des amis, mais pour gagner 'Koh-Lanta'. Je dédicace ce poignard à mes enfants", balance Julie sans scrupule. "C’est de bonne guerre, c'est le jeu. (…) On ne misait pas un euro sur moi et là, je vais aux poteaux", se réjouit-elle.

La déception est grande pour Pauline et Amri

Pauline et Amri sont donc éliminés. "Je n'ai rien compris, je regrette parce qu’avant de partir je pensais savoir me servir d’une boussole. Mais je préfère perdre à cause de moi. Ce sont les larmes d’une fin d’aventure", sanglote Pauline. "C’était impossible de trouver la balise. Quand j’ai vu Pauline courir, j’ai compris que la balise se trouvait là. C’est le jeu, je suis arrivé jusqu’à la course d’orientation. On a créé des liens, on est lié à vie", admet Amri, resté quatre heures sur le même emplacement.

Ce sont donc Léa, Meïssa et Julie qui vont disputer l’épreuve des poteaux. Mais les aventuriers ne peuvent pas retourner sur leur camp, car un cyclone est à l’approche. Les autorités philippines ont interdit la navigation. Ils vont donc passer leur dernière nuit au sein d'une école désertée, dans un petit village sur la terre ferme. "Maintenant, tout dépend de nous, il n’y a plus de stratégie de collier", analyse Meïssa. "On y est presque aux 100 patates !", conclut Julie. 


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info