L’acteur Ezra Miller accusé de détournement de mineur par les parents d’une jeune Amérindienne

Jérôme Vermelin
Publié le 9 juin 2022 à 17h45, mis à jour le 10 juin 2022 à 10h29
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Une plainte vient d’être déposée contre Ezra Miller, star de la saga "Justice League".
L’interprète de Flash est accusé de détournement de mineur par les parents d’une jeune Américaine d'origine amérindienne.
Mais la jeune fille, Tokata, qui a fait la rencontre de la star à l’âge de 12 ans, affirme être libre de ses choix.

C’est l’un des jeunes acteurs les plus en vue à Hollywood. Ezra Miller, l’interprète de Flash dans la franchise Justice League, était déjà dans le collimateur de la justice après une série d’agressions physiques à Hawaï au printemps dernier. Une nouvelle affaire, beaucoup plus sordide, pourrait bientôt mettre un coup d’arrêt à la prometteuse carrière de celui qui a été découvert en 2011 dans We Need to Talk About Kevin, avec Tilda Swinton.

Dans une plainte déposée devant le tribunal de la tribu Sioux de Standing Rock, dans le Dakota, les parents d’une jeune Amérindienne accuse la star d’avoir "abusé physiquement et émotionnellement" leur fille. Tokata Iron Eyes, aujourd’hui âgée de 18 ans, dément les faits. Mais sa mère, très en colère, multiplie les messages sur les réseaux sociaux ces dernières heures pour dénoncer les agissements du comédien, âgé de 29 ans.

AFP

Selon les documents judiciaires, révélés par les médias américains, Ezra Miller aurait fait la connaissance de Tokata lors d’une manifestation de soutien aux Sioux du Dakota, en 2016. Il avait 23 ans, elle en avait 12. Plus d’un an après, il l’aurait convié, avec d’autres membres de la tribu, à visiter les studios où il tournait le premier volet de la saga Les Animaux Fantastiques, près de Londres. 

À l’époque, l’acteur aurait "tenté de dormir avec Tokata", peut-on lire dans la plainte. Il en aurait été empêché par l’un des chaperons, chargé d’encadrer les visiteurs. Les parents de la jeune fille affirment qu’il lui aurait fait prendre de l’alcool et de la drogue, avant de se lancer par la suite dans "un schéma de corruption de mineur". En décembre 2021, elle aurait arrêté les études afin de s’installer chez l’acteur, à New York.

Au printemps dernier, Tokata aurait retrouvé sa famille, qui l’aurait poussée à suivre une cure de désintoxication de trois semaines, avant de les quitter de nouveau pour rejoindre Ezra Miller, d'abord à New York, puis à Los Angeles, puis à Hawaï, où il a été arrêté à deux reprises en avril après s’être bagarré avec des clients d’un bar.

"Le comportement classique d’un prédateur sexuel"

Dans leur plainte, les parents de Tokata affirment que l’acteur se comporte comme "une sorte de gourou" qui manipule leur fille et lui dicte le moindre de ses faits et gestes. Ils l’accusent également d’avoir "le comportement classique d’un prédateur sexuel". Après la révélation de la plainte dans les médias, Tokata a publié un communiqué sur Instagram dans lequel elle dément toutes les accusations de ses parents. "Tous mes choix m’appartiennent", affirme-t-elle, décrivant l’action judiciaire de ses parents comme "une manifestation évidente de trahison et de toxicité" visant à la punir. 

Mais sur Twitter, la mère de Tokata n’en démord pas. Pédiatre, Sara Jumping Eagle décrit Ezra Miller comme "un voyeur spirituel qui manipule les croyances de peuples indigènes" pour attirer à lui des jeunes femmes. Elle affirme n’avoir pu parler à sa fille au téléphone qu’à trois reprises depuis janvier 2022, l’acteur prenant à chaque fois l’appel. Elle l’accuse également d’avoir pris le contrôle de ses réseaux sociaux. Et donc de se cacher derrière ce fameux communiqué.

Alors qu’une première audience doit se tenir le mois prochain, la famille de Tokata demande d’ores et déjà à la justice de prononcer une ordonnance d’éloignement à l’encontre de l’acteur. Ezra Miller ne s’est pas encore prononcé sur l’affaire. Mais elle pourrait avoir de lourdes conséquences sur l’avenir de The Flash, le film qu’il a tourné l’an dernier et dont la sortie est programmée, pour l'instant, à l’été 2023.


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info