Dakota Johnson balance sur le tournage "psychotique" de "50 Nuances de Grey"

Rania Hoballah
Publié le 29 juin 2022 à 13h33
JT Perso

Source : Sujet JT LCI

La comédienne a levé le voile sur le tournage du film qui l'a propulsée sur le devant de la scène.
L'interprète d'Anastasia Steele révèle qu'il y avait beaucoup de tensions en coulisses avec E.L. James, l'autrice des romans originaux.
Heureusement, Dakota Johnson a pu compter sur le soutien de Jamie Dornan.

Ce fut un tournage chaotique. "Psychotique", selon les mots de Dakota Johnson. Dans une interview donnée à Vanity Fair, la comédienne est revenue sur les coulisses de production de 50 Nuances de Grey, le film qui l'a propulsée sur le devant de la scène. Si la trilogie inspirée des romans de E.L. James a fait un carton dans le monde entier, la fille de Don Johnson et de Melanie Griffith admet que le tournage n'a pas été évident tous les jours. 

"J'avais signé pour faire une version très différente du film que nous avons fini par faire", a expliqué Dakota Johnson. En cause ? Les interventions incessantes de l'autrice des livres, E.L. James. "Elle avait beaucoup le contrôle créatif sur le projet, toute la journée, tous les jours, et elle exigeait simplement que certaines choses soient faites. (…) Ce fut une bataille permanente".

Il y a des choses que je ne peux toujours pas dire parce que je ne veux pas nuire à la carrière de qui que ce soit

Dakota Johnson

Lire aussi

Âgée, à l'époque, de 23 ans à peine, elle admet que le tournage a été "effrayant". "C'était délicat... Il fallait faire les prises que E.L. James voulait faire, puis les prises que nous, nous voulions faire ! La veille au soir, je réécrivais des scènes avec les anciens dialogues pour pouvoir ajouter une ligne ici et là. C'était le chaos tout le temps", se souvient-elle.

"Il y a des choses que je ne peux toujours pas dire parce que je ne veux pas nuire à la carrière de qui que ce soit et je ne veux pas nuire à la réputation de qui que ce soit", lance aussi la compagne de Chris Martins, qui a pu compter sur le soutien de son partenaire à l'écran, Jamie Dornan, qu'elle considère comme un frère. 

Malgré toutes les difficultés, elle n'a aucun regret. "E.L. James (…) a toujours été sympa avec moi et je suis reconnaissante qu'elle ait bien voulu que je sois dans ces films. Parce que c'est vrai que ce fut formidable pour nos carrières. Tellement incroyable. On a été vraiment chanceux. Mais c'était bizarre. Tellement bizarre..."


Rania Hoballah

Tout
TF1 Info