Iran : la révolte du voile

À New York, la saisissante performance de JR en soutien aux Iraniennes

A. Lo. avec AFP
Publié le 5 décembre 2022 à 8h57
JT Perso

Source : JT 13h WE

L'artiste français JR a livré une nouvelle performance dimanche 4 décembre à New York.
Il a représenté le visage d'une Iranienne morte pendant les manifestations et des personnes volontaires ont formé sa chevelure.
Une manifestation de soutien au peuple iranien en lutte contre le régime de Téhéran.

JR s'engage aux côtés des Iraniennes. L'artiste français a présenté dimanche 4 décembre une nouvelle performance à New York en représentant le visage d'une Iranienne morte pendant les manifestations contre le régime de Téhéran. Sa chevelure était formée par des personnes volontaires rassemblées pour l'occasion. 

Le souvenir d'une jeune fille de 16 ans

C'est la tante de la jeune fille de 16 ans, Nika Shakarami qui a transmis à l'artiste engagé une des dernières photos publiées par la jeune fille sur les réseaux sociaux, retirée depuis. JR a choisi le parc des Quatre libertés sur Roosevelt Island, une île au milieu de l'East River qui longe l'est de Manhattan, face au siège des Nations unies, pour présenter son œuvre. Grâce aux volontaires, plus d'une centaine au total, les cheveux de Nika ont repris vie au rythme du vent glacial qui soufflait sur New York. Cette photo "comptait beaucoup pour la famille", a affirmé l'artiste.

"En tant qu'artiste, on se demande souvent comment on peut aider des causes qui sont aussi justes et qui, quelque part, concernent beaucoup de gens dans le monde, beaucoup de femmes dans le monde, surtout en ce moment et en Iran", a expliqué à l'AFP Jean René, plus connu sous son nom d'artiste JR, qui a présenté pour la première fois son œuvre au Brésil.

Cette performance fait partie de la campagne "Des yeux sur l'Iran" promue par des femmes iraniennes membres d'organisations comme Pour les libertés, Voix vitales et la coalition mondiale Femme, vie, liberté, qui au moment de son lancement le 28 novembre dernier, a reçu le soutien de l'ex-candidate à l'élection présidentielle américaine Hillary Clinton.

Lire aussi

Cette campagne s'efforce d'obtenir de l'Organisation des Nations unies qu'elle expulse l'Iran de la Commission de l'ONU sur la condition de la femme, lors d'un vote attendu le 14 décembre. Selon un dernier bilan fourni par le général Amirali Hajizadeh, du corps des Gardiens de la Révolution, il y a eu plus de 300 morts lors des manifestations depuis le 16 septembre, initiée à la suite de mort de Mahsa Amini trois jours après sa détention par la police des mœurs pour avoir mal porter le voile. Les autorités iraniennes ont finalement annoncé dimanche la suppression de cette police très contestée.


A. Lo. avec AFP

Tout
TF1 Info