L’homme qui s’est introduit armé au château de Windsor voulait "assassiner la reine"

Delphine DE FREITAS
Publié le 27 décembre 2021 à 13h27, mis à jour le 27 décembre 2021 à 21h49
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

ENQUÊTE – Dans une vidéo publiée par "The Sun" ce lundi 27 décembre, le suspect arrêté le jour de Noël en possession d’une arbalète affirme avoir voulu "venger" des manifestants indiens tués en 1919 par les troupes britanniques.

Sa voix est trafiquée et difficilement audible pour les non-anglophones. L’homme, qui a été interpellé après s’être introduit armé au château de Windsor le jour de Noël, a expliqué son geste dans une vidéo que publie ce lundi 27 décembre le tabloïd The Sun

Caché sous une épaisse capuche noire et un masque blanc, le suspect de 19 ans pointe une arbalète face à la caméra. Il s’agit sans doute de celle avec laquelle il a été arrêté dans les jardins de la propriété royale, où la reine s'apprêtait à célébrer Noël avec ses fils Charles et Andrew.

Il cite "Star Wars"

"Je suis désolé. Désolé pour ce que j’ai fait et pour ce que je vais faire. Je vais essayer d’assassiner Elizabeth, reine de la famille royale", assène-t-il dans la vidéo, expliquant qu’il agit pour "venger ceux qui sont morts dans le massacre de Jallianwala Bagh en 1919". Il évoque ainsi un épisode sombre de l’Empire britannique, lors duquel près de 400 manifestants indiens ont été tués par les troupes britanniques. Le suspect se revendique comme "un Indien Sikh" et comme un "Sith", une référence à l’univers Star Wars.

Le clip aurait été partagé sur le compte Snapchat du suspect une demi-heure avant qu’il ne pénètre dans les jardins du château samedi 24 décembre, selon The Sun. La police a confirmé au tabloïd être en train d’analyser cette vidéo, dans laquelle l’homme dit ne pas s’attendre à survivre à son attaque. Il a été interné en psychiatrie peu après son arrestation. Interrogé par le Daily Mail, son père admet que "quelque chose a horriblement mal tourné chez son fils" sans pouvoir l’expliquer.

Ce n’est pas la première fois qu’une propriété royale est la cible d’un intrus. Le 9 juillet 1982, Michael Fagan était même parvenu à s'introduire dans la chambre de la reine à Buckingham Palace. Une séquence aussi effrayante qu’insolite qui a donné lieu au meilleur épisode de la saison 4 de The Crown, simplement intitulé "Fagan".


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info