Pour ses 60 ans, la maison Yves Saint Laurent s'invite dans six musées parisiens

R.H.avec AFP
Publié le 28 janvier 2022 à 12h12
JT Perso

Source : Quotidien, première partie

L'exposition "Yves Saint Laurent aux musées" célèbre les 60 ans du premier défilé de la maison.
Six musées parisiens exposeront à partir de samedi les créations du couturier, décédé en 2008.
Des tenues emblématiques seront exposées au milieu des œuvres.

Yves Saint Laurent s'invite dans les collections de six musées à Paris. Pour célébrer ses 60 ans, la célèbre maison de couture propose une série d’expositions d’un format inédit dans six des plus prestigieux musées de Paris. Les robes du créateur décédé en 2008 vont intégrer ce samedi les collections permanentes du centre Pompidou, d'Orsay, du Louvre et de trois autres musées parisiens.

L'inauguration se fera simultanément dans les six lieux ce 29 janvier, date à laquelle Saint Laurent, âgé de 26 ans, avait présenté son premier défilé en 1962. Les expositions se tiendront également aux musées Picasso et d'Art moderne, ainsi qu'au musée Yves Saint Laurent jusqu'au 15 mai. 

"La maison a déjà fêté tellement d'anniversaires. (...) Je voulais faire autre chose", a déclaré à l'AFP Madison Cox, président de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent. En 1983, les tenues de Saint Laurent sont entrées au Metropolitan Museum de New York, faisant de lui le premier couturier à être exposé de son vivant dans un musée des beaux-arts. A Paris, une grande rétrospective avait été dédiée à son œuvre au Petit Palais en 2010.  En 2022, "cela aurait été ennuyeux de trouver un espace vide, faire une scénographie quelconque et le meubler avec des vêtements. Il était important de les intégrer dans les collections permanentes", souligne Madison Cox.  

Au Centre Pompidou, le parcours est indiqué dans un dépliant, mais la visite peut devenir une chasse aux trésors : trouver une pièce de Saint Laurent discrètement installée au milieu d'œuvres avec lesquelles elle dialogue, comme la célébrissime robe Mondrian. "Il y a des dialogues revendiqués explicitement par Saint-Laurent, mais aussi des rapprochements visuels que nous nous sommes permis" comme une robe orange à jupe ample avec des motifs giratoires posée au milieu des peintures cinétiques de Sonia Delaunay, explique à l'AFP Marie Sarré, du service des collections modernes du Centre Pompidou. 

Paysagiste, Madison Cox souhaite montrer à travers ces expositions "d'où viennent les idées" pour les créations intemporelles dont la modernité frappe. C'est au cœur du Salon de l'horloge au musée d'Orsay que seront exposées des robes créées à l'occasion du Bal Proust pour la Baronne de Rothschild et Jane Birkin. En revanche, une robe "dont on dirait qu'elle était descendue des Déjeuner sur l'herbe de Manet et Monet" ne pourra pas être présentée, la luminosité de la salle étant trop agressive pour un tissu fragile. 

Dans la galerie d'Apollon au Louvre, on trouvera Le Cœur, bijou fétiche que Saint Laurent avait dessiné dans les années 60 et qu'il faisait porter par une de ses muses dans tous ses défilés.  Tandis que les musées des beaux-arts accueillent les vêtements, celui de mode a fait le choix d'exposer les dessins d'Yves Saint Laurent qui "s'apprécient en tant que tels".  

L’exposition Yves Saint Laurent aux Musées se tiendra du 29 janvier au 15 mai dans 6 lieux : le Centre Pompidou, le Musée d’Art Moderne de Paris, le Musée du Louvre, le Musée d’Orsay, le Musée National Picasso-Paris et le Musée Yves Saint Laurent Paris.


R.H.avec AFP

Tout
TF1 Info