L'acteur Stephen Collins avoue des actes pédophiles : "J'ai fait quelque chose de terriblement mal"

par Rania HOBALLAH
Publié le 17 décembre 2014 à 16h04
L'acteur Stephen Collins avoue des actes pédophiles : "J'ai fait quelque chose de terriblement mal"

SCANDALE – Le comédien de "7 à la maison" s'exprime pour la première fois depuis les accusations de pédophilie portées à son encontre par son ex-femme. Il s'est confié dans un long communiqué transmis au magazine "People".

Il a décidé de s'exprimer publiquement. Dans un long communiqué transmis au magazine People, et en partie dévoilé, le comédien Stephen Collins, alias le révérend Camden dans la série Sept à la maison, se confesse sur les accusations de pédophilie dont il fait l'objet depuis octobre dernier. L'acteur de 67 ans confirme avoir eu des gestes déplacés envers trois jeunes filles.

EN SAVOIR + >> Enregistré à son insu, Stephen Collins avoue des actes pédophiles

"Il y a quarante ans, j'ai fait quelque chose de terriblement mal que je regrette profondément. J'ai travaillé à expier cela depuis", explique Collins. "J'ai essayé de me racheter depuis. J'ai décidé de répondre publiquement à ces questions car il y a deux mois de cela, plusieurs organes de presse ont publié un enregistrement fait par mon ex-femme, Faye Grant , pendant une thérapie de couple confidentielle en janvier 2012. Cette session a été enregistrée à mon insu et sans mon consentement ni celui de mon thérapeute", a-t-il poursuivi.

"Je veux que les gens sachent la vérité"
 

"Sur l'enregistrement, je décris des événements survenus il y a 20, 32 et 40 ans. La publication de cet enregistrement a donné lieu à des hypothèses et des insinuations, concernant ce que j'ai fait, qui vont bien au-delà de ce qui s'est réellement produit. Aussi difficile que cela puisse être, je veux que les gens sachent la vérité", affirme le comédien qui se retrouve désormais au chômage .

L'acteur confesse également avoir présenté des excuses à l'une de ses victimes. "J'ai eu l'opportunité de le faire avec une de ces femmes, il y a 15 ans. Je me suis excusé et elle a été extraordinairement bienveillante. Mais j'ai appris plus tard au cours de mon traitement qu'être direct à propos de tels sujets pouvaient rendre les choses plus dures pour elles. Je n'ai pas approché les deux autres femmes, l'un a dans les 50 ans aujourd'hui et l'autre 30".

Si l'intégralité des confessions de Stephen Collins seront à découvrir vendredi dans le nouveau numéro du magazine People, le comédien a également prévu d'accorder une interview à la journaliste américaine Katie Couric sur la chaîne ABC.
 


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info