"L'amour est dans le pré" saison 11, deuxième soirée : "Tu peux te dévêtir si tu veux... Déjà ?"

Le service METRONEWS
Publié le 18 juillet 2016 à 23h05
"L'amour est dans le pré" saison 11, deuxième soirée : "Tu peux te dévêtir si tu veux... Déjà ?"

RECAP - "L'amour est dans le pré" saison 11 revient ce lundi 18 juillet pour une deuxième soirée où nos agriculteurs et agricultrices tentent de faire connaissance avec leurs prétendant(e)s lors des speed-dating. Ce soir, nous avons rendez-vous avec Monique, Bernard, Bruno et Julien.

Installés à une table, Julien, Monique, Bernard et Bruno attendent fébrilement et avec anxiété l'arrivée de leurs prétendant(e)s pour la première session de speed-dating de cette saison 11 de "L'amour est dans le pré". Bruno est le premier à passer, prêt à renouer avec l'amour après des années de célibats. Pour lui, ces rencontres sont très différentes de la lecture des courriers et peuvent complètement changer les certitudes : "Une lettre c’est une lettre, une photo c’est une photo, mais le feeling c’est autre chose, et je fonctionne beaucoup à ça".

L'agriculteur enchaîne les rendez-vous et la même technique de drague : leur demander de résumer leurs défauts. L'alchimie n'est pas tout de suite là, et Bérengère et Olga, ses deux premières prétendantes, ne le chamboulent pas, malgré des courriers qui lui avaient plu. Et c'est avec Laetitia et Karine qu'il décide de passer une semaine chez lui, après deux rendez-vous réussis. Après ces tête-à-tête, elles se retrouvent quelques jours plus tard à la gare et attendent que l'agriculteur viennent les chercher. L'ambiance est bon enfant, mais pour combien de temps ?

Un amour naissant

Du côté de Monique, cette agricultrice ultra organisée, ce sont Josian et Jean-Marc qui vont passer une semaine à la ferme. Si le premier a été un peu rapide à évoquer ses sentiments, confiant que son "coeur a explosé" et s'est émoustillé à la suite d'un ie, le second a su la toucher dès le courrier, confirmant cette belle impression lors du rendez-vous. Elle avoue même qu'il est exactement le profil qu'elle recherche.

Malheureusement pour lui, Josian arrive le premier chez Monique, et commence à marquer des points avec humour. "Déjà ?" répond-il quand elle lui demande de se dévêtir et d'enlever son manteau. 

De l'émotion 

Mais l'émotion nous vient de Julien, ce jeune agriculteur handicapé à la suite d'un accident dont il a été victime à 20 ans. Sa bonne humeur, son humour et son sourire en font craquer plus d'une. Et notamment Charlotte, son "coup de coeur" lors des courriers, qui n'a pas peur de la distance qui pourrait la séparer de sa vie actuelle : "On ne fait pas sa vie avec la famille, mais avec la personne qu’on aime". Le charme opère dès les premiers instants et c'est sans surprise qu'il l'a choisi pour passer la semaine chez lui... Aux côtés de Louise, pour laquelle il est véritablement tombé sous le charme lors du rendez-vous. Il se plaît notamment à voir que ses prétendantes ne l'infantilisent pas. 

Enfin, Bernard n'a reçu la visite que de trois prétendantes pour son speed-dating, mais est charmé par Véronique et Isabelle, à qui il propose de venir passer quelques jours chez lui. C'est la seconde qui arrive en premier à la ferme et n'hésite pas à commencer son entreprise de séduction. Mais avant ça, l'agriculteur lui propose de venir l'aider à nourrir les vaches et les petits veaux, qui l'attendrissent. 

A LIRE AUSSI
>>  "L'amour est dans le pré" 2016 épisodes 1 et 2 : "T'as quand même Internet ?"
>>  "L’amour est dans le pré 2016" : comment Eric a failli rentrer bredouille du speed dating


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info