Pour célébrer les 50 ans de la mort du peintre, le Centre Pompidou propose une grande rétrospective des dessins l'artiste.
Baptisée "Picasso. Dessiner à l’infini", l'exposition se tiendra du 18 octobre 2023 au 15 janvier 2024.
Au menu, près de mille œuvres qui cherchent à faire entrer le visiteur au cœur du processus créatif de Pablo Picasso.

C'est une exposition foisonnante. Le Centre Pompidou dévoile ce mercredi l'exposition "Picasso. Dessiner à l'infini". Près d'un millier de dessins, estampes et carnets de dessins de l'artiste, dont des portraits exceptionnels de ses compagnes Françoise Gilot et Dora Maar, sont réunis dans un parcours thématique en 50 chapitres faisant écho aux 50 ans de la mort du monstre sacré de la peinture. 

"C'est la première fois que le Centre Pompidou organise une exposition de dessins en galerie sur plus de 2000 mètres carrés. Quel meilleur artiste pour le faire que Picasso, dont nous déployons près de 900 dessins et gravures dans un parcours tourbillonnant centré sur les carnets qui se trouvent au cœur de l'exposition comme des petits trésors", explique à TF1info Anne Lemonnier, co-commissaire de l'exposition. 

Faune, cheval et oiseau 1936. Musée national Picasso-Paris Dation Pablo Picasso 1979.
Faune, cheval et oiseau 1936. Musée national Picasso-Paris Dation Pablo Picasso 1979. - © Succession Picasso 2023 ©RMN-Grand Palais Musée national Picasso Paris M Rabeau

"C'est une exposition exceptionnelle à plus d'un titre : par le nombre d'œuvres rassemblées, mais aussi par leur rareté, leur fragilité. C'est vraiment une suite de découvertes et d'éblouissement", complète Johan Popelard, conservateur au Musée Picasso Paris et co-commissaire de l'exposition.

Outre des dessins en noir et blanc, le visiteur pourra découvrir plusieurs tableaux et chefs-d'œuvre de papiers collés, cartons-poèmes, provenant des collections du musée d'art moderne et de celles du musée Picasso à Paris, mais aussi des prêts d'Espagne, d'Allemagne et de Suisse. Tous retracent le processus créatif foisonnant de Picasso tout au long de sa vie. 

Pablo Picasso, Portrait de Françoise, 20 mai 1946 (détail) Musée national Picasso-Paris. Dation Pablo Picasso, 1979.
Pablo Picasso, Portrait de Françoise, 20 mai 1946 (détail) Musée national Picasso-Paris. Dation Pablo Picasso, 1979. - © Succession Picasso 2023, photo © Dist. Rmn-Gp

"L'exposition cherche vraiment à regarder Picasso en train de dessiner dans une invention permanente, dans une expérimentation qui n'arrête jamais. Picasso n'est jamais tout à fait là où on l'attend", analyse Johan Popelard. Parmi les pépites, une multitude de gouaches colorées et de pastels grand format, exposés aux côtés de dizaines de carnets de dessins, que Picasso emportait partout et utilisait au quotidien dans son travail, retracé aussi dans un film montrant l'artiste à l'œuvre. Une série exceptionnelle de 71 dessins inspirés des "Femmes d'Alger" d'Eugène Delacroix, réalisés par Picasso en 1954 et 1955, font écho à ce célèbre tableau, récemment restauré et prêté par le musée du Louvre à l'occasion de l'exposition.


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info