Les adieux de Ken Loach, Andie McDowell au naturel et un toutou primé... Ce qu'il ne fallait pas manquer à Cannes

par Jérôme VERMELIN à Cannes
Publié le 26 mai 2023 à 23h52

Source : TF1 Info

Stars, films, glamour et polémiques... La Croisette accueille la 76ᵉ édition du Festival de Cannes du 16 au 27 mai.
Tous les jours, notre envoyé spécial vous résume les temps forts de la quinzaine préférée des cinéphiles.
Ce vendredi, Ken Loach est venu présenter son dernier et peut-être ultime film tandis que de premiers prix ont été décernés.

Cannes 2023, c'est presque fini ! En cette dernière journée avant la remise du palmarès, on a peut-être assisté à la dernière montée des marches de Ken Loach, 86 ans, cinéaste deux fois Palme d'or, de retour avec The Old Oak. Mais aussi à celle de La Chimère, de la réalisatrice italienne Alice Rohrwacher. Dans l'attente du palmarès de Ruben Östlund et son jury, de premières récompenses ont été décernées au fil de la journée. Le best of du 26 mai, c'est parti…

Clap de fin pour Ken Loach ?

Réfugiés syriens, Yara et sa famille débarquent en bus dans une petite bourgade côtière du Nord de l’Angleterre. La jeune fille voulait immortaliser l’instant avec son appareil photo. Elle déchante très vite, un individu brisant son objectif après l’avoir couverte d’insultes racistes. Parmi les rares personnes bienveillantes à son égard, il y a TJ Ballantyne, le propriétaire du pub local, The Old Oak. Cet homme meurtri, qui vit seul avec son adorable petite chienne Marra, va ouvrir ses portes à une communauté qui perturbe les habitudes des buveurs de bière du coin.

Un extrait de "The Old Oak" de Ken LoachSource : TF1 Info

On voudrait vous dire qu’on a été ému par le nouveau film de Ken Loach, éternel défenseur des laissés-pour-compte de la société britannique. Est-ce la faute à la fatigue de fin de festival ? Ou à un scénario bien trop visible ? En dépit de la tendresse qu’on éprouve pour le comédien Dave Turner, cette ode à la fraternité est pavée de bonnes intentions qui éloignent le cinéaste britannique de la puissance dévastatrice de Moi, Daniel Blake. Le Prix du jury œcuménique, possible. Une troisième Palme ? Ce serait quand même étonnant.

Alice Rohrwacher émerveille

Avec La Chimère la réalisatrice italienne Alice Rohrwacher met un terme à une trilogie sur la vie campagnarde débutée par Les Merveilles, Grand prix à Cannes en 2014, et poursuivie par Heureux comme Lazzaro, prix du scénario en 2018. Arthur, un jeune Britannique, revient en Toscane sur les pas de son grand amour. Ce grand ténébreux joué par Josh O’Connor, l’ex-Prince Charles de The Crown, possède un don : il est capable de détecter le "vide" sous la terre. Et de guider sa bande de contrebandiers vers les trésors antiques qu’elle renferme…

Un extrait de "La Chimère" de Alice RohrwacherSource : TF1 Info

Adepte d’une délicieuse forme de réalisme magique, Alice Rohrwacher raconte les mésaventures de son drôle de clown triste en costume clair en variant les formats, les textures et la vitesse des images. C’est un cinéma à la fois tendre, burlesque et poétique qui fait de son auteure l’un des talents les plus singuliers du jeune cinéma italien. Une nouvelle récompense samedi soir ne serait pas usurpée. Pourquoi pas la mise en scène ? 

Un Certain Regard, le palmarès !

Avant le palmarès du jury de Ruben Östlund, c'est celui de la sélection Un Certain Regard, présidé cette année le comédien américain John C. Reilly, qui a remis le sien ce vendredi soir. Le lauréat 2023, c'est How To Have Sex, le film de la jeune réalisatrice Molly Manning Walker qui suit les tribulations de trois lycéennes dans une station balnéaires en Méditerranée à la fin de l'année scolaire…

Mia McKenna-Bruce dans "How to have sex".
Mia McKenna-Bruce dans "How to have sex". - Festival de Cannes

Le Prix d'Ensemble a été remis à Crowra de Joao Salaviza et Renée Nader Messora. Le Prix de la Liberté à Mohamed Kordofani pour Goodbye Julia, le prix de la mise en scène à Asamae El Moudir pour Kadib Abyad et le prix du jury au film Les Meutes de Kamal Lazrag.

Et la Palm Dog revient à...

Depuis sa création en 2001, cette récompense saluant le meilleur chien dans un film du festival est devenue incontournable. Et cette année, la compétition était rude entre Suzie, la partenaire de Karim Leklou dans Vincent doit mourir, le propre chien d’Aki Kaurismäki dans Les Feuilles Mortes et Snoop, de son vrai nom Messi, l'irrésistible Border Collie du petit garçon mal voyant dans Anatomie d'une chute. Il faut dire qu'il nous a littéralement scotché lors d'une scène bluffante de vérité au cours de laquelle il passe tout près de mourir après avoir avalé des somnifères. 

"Ce n’était pas seulement un animal qui courait partout", a déclaré la réalisatrice Justine Triet au Hollywood Reporter. "Il faisait partie de l’ensemble du film autant que n’importe quel autre acteur". Absent sur la Croisette, Messi a été représenté par un toutou de la même race. Mais lui et sa maîtresse ont tenu à adresser un message de remerciement aux organisateurs.

Un  Grand prix d'honneur a également remis à Ken Loach pour la performance de Marra, la chienne du héros dépressif de The Old Oak, présenté vendredi en compétition. "Les chiens ont toujours joué un rôle très fort dans ses films. Dans The Old Oak, Ken va encore plus loin et donne un rôle de premier plan à Marra", a déclaré le jury de la Palm Dog.

Le look du jour

On le doit à Andie McDowell, encore d’une folle élégance sur le tapis rouge de The Old Oak. Une robe noire toute simple et cette chevelure grise qu’elle est l’une des seules à assumer à Hollywood parmi les comédiennes de sa génération.

undefinedundefinedAFP

Coming in soon in Cannes !

C'est l'heure de rendre sa copie pour le jury présidé par le cinéaste suédois Ruben Östlund. Réuni samedi matin dans une villa sur les hauteurs de Cannes, il va devoir départager les 21 films en compétition pour établir le palmarès et décerner notamment la fameuse Palme d'or. Comme toujours, rien n'a filtré des discussions depuis le 16 mai dernier. Si tout le monde a son avis sur la question, il faut peut-être s'attendre à une très grosse surprise lors de la cérémonie de clôture qui débute à 20h30. Et que vous pourrez suivre avec nous en direct sur TF1info.


Jérôme VERMELIN à Cannes

Tout
TF1 Info