Le jour où Leonardo DiCaprio a failli remporter un Oscar, épisode 3

Jérôme Vermelin
Publié le 27 février 2016 à 15h43
Le jour où Leonardo DiCaprio a failli remporter un Oscar, épisode 3

FLASHBACK – Jusqu'à dimanche, et la 88e cérémonie des Oscars, metronews vous raconte les quatre tentatives manquées de Leonardo DiCaprio dans sa quête de la précieuse statuette dorée. Aujourd'hui : sa nomination à l'Oscar du meilleur acteur pour "Blood Diamond", de Edward Zwick, en 2007.

Souvent bien placé, jamais gagnant ? D'après les spécialistes de la course à l'Oscar, Leonardo DiCaprio devrait enfin repartir avec la statuette dorée dimanche prochain pour le rôle de Hugh Glass, le trappeur vengeur de The Revenant, le nouveau film d'Alejandro Gonzales Inarritu, en salles en France ce mercredi. Jusqu'ici l'acteur américain, 40 ans tout juste, a été nommé quatre fois...

Pas nommé pour le bon film ?

La troisième nomination de Leonardo, la deuxième à l’Oscar du meilleur acteur est, sinon la moins méritée, la plus surprenante. Fin 2006, il est à l’affiche de deux films, qui se retrouveront nommés en mars de l’année suivante. Les Infiltrés de Martin Scorsese, remake tonitruant du thriller hongkongais Infernal Affairs. Leo est excellent en jeune flic sous couverture auprès d’un mafieux de Boston joué par Jack Nicholson, l’un de ses modèles.

Si le film va repartir avec 4 trophées, pour 5 nominations, c’est la performance de l’acteur dans Blood Diamond que l’Académie des Oscars choisira de souligner cette année-là. Devant la caméra de Edward Zwick, Leo joue Danny Archer, un mercenaire ambigu qui vient en aide à Solomon, un pêcheur de Sierra Leone à la recherche de sa famille après avoir été fait prisonnier par les trafiquants de diamant.

Tour à tour brutal, troublé et touchant, Leo fait du bon boulot dans ce thriller très politique, mais la concurrence cette année-là est rude. Will Smith dans A la recherche du bonheur, Ryan Gosling dans Half Nelson, Peter O’Toole dans Venus, mais surtout le futur vainqueur, Forest Whitaker, terrifiant dans Le Dernier Roi d’Ecosse.  

S’il veut enfin l’emporter, l’ex-enfant prodige sait qu’il va devoir faire mieux, beaucoup mieux. C’est le début d’une série de rôles plus fracassants les uns que les autres… 

A LIRE AUSSI 
>> 
Pourquoi "The Revenant" a tout pour vous rendre dingo
>>  La nature, les Oscars : les confidences de DiCaprio >>  Le jour où Leonardo a failli gagner un Oscar, épisode 1  
>> Le jour où Leonardo a failli gagner un Oscar, épisode 2
>> Découvrez le palmarès des Oscars 2016


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info