COULISSES – En 1981, Coluche tourne pour la deuxième fois sous la direction de Claude Berri. Dans "Le Maître d'école", le comédien incarne un vendeur de vêtement reconverti en instituteur. Si à l'écran, Coluche incarne un personnage sympathique et plein d'entrain, en coulisses le comédien a du mal à se remettre de son divorce.

Juin 1981, dans une école du XXe arrondissement à Paris. Coluche débute le tournage du Maître d'école, le deuxième film qu'il tourne sous la direction de Claude Berri (après Le Pistonné en 1970). Tiré de l'histoire de Jules Celma (Journal d'un éducastreur), un instituteur qui prônait la libre expression, le long-métrage suit la reconversion de Gérard Barbier, un vendeur de vêtements licencié, qui décide de devenir prof. Mais une fois sur les bancs de l'école, il se rend compte que ce métier n'est pas tout à fait comme il l'imaginait.

Sa femme le quitte en plein tournage

Si le tournage avec de jeunes enfants non professionnels est assez folklorique, l'équipe doit également composer avec un Coluche au bord de la dépression. Si professionnellement tout roule pour le comique, dans sa vie privée c'est la catastrophe. Sa femme vient de le quitter avec leurs deux fils, le laissant complètement désemparé. Si Coluche commence lentement à sombrer dans l'alcool et la drogue, sur le plateau il reste très pro.

"A l'époque, avec Michel, on s'était engueulé et on ne se parlait plus depuis quelque temps. Ça nous arrivait souvent, pour des bêtises", a confié au Parisien Josiane Balasko qui joue une prof déprimée dans le film. "Coluche était très chef de bande, et moi, j'aimais pas trop être commandée par le chef. (Rire.) Quand Claude Berri m'a proposée pour le rôle, il lui a dit : 'Ok, mais pas sûr que Josiane accepte.' Et moi pareil… Sur le tournage, on s'est vraiment bien amusés."

Une fois le film terminé, Coluche est confronté à un nouveau drame : le suicide de son fidèle ami Patrick Dewaere, qui s'est tiré une balle dans la bouche avec la carabine 22 Long Rifle qu'il lui a offerte. A la dérive, il refait surface en 1983 avec Tchao Pantin, sa troisième collaboration avec Claude Berri, dans lequel il exorcise sa déprime. Un film qui lui vaudra le césar du meilleur acteur.

A LIRE AUSSI
>>
Les cinq sketchs de Coluche qui ne passeraient peut-être plus aujourd'hui
>>
Derrière le comique, quel homme politique était Coluche ?

Le maître d'école
, ce soir à 20 h 55 sur France 3.


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info