Le père du serial killer Jeffrey Dahmer envisage de porter plainte contre Netflix

Publié le 21 octobre 2022 à 19h03
JT Perso

Source : TF1 Info

Depuis la mise en ligne de la série "Dahmer", les polémiques se multiplient aux États-Unis.
Lionel Dahmer, le père du tueur, reproche à Netflix de se faire de l'argent sur son dos.
En colère, cet homme de 86 ans aurait même vu des "fans" de son fils débarquer dans son jardin.

Pour lui, ça va beaucoup trop loin. Lionel Dahmer, le père du célèbre tueur en série Jeffrey Dahmer, envisagerait d’engager des poursuites judiciaires contre Netflix suite à la diffusion de la série à succès interprétée par le jeune Evan Peters. Mais aussi du documentaire Conversation with a Killer qui exploiterait, selon lui, des documents audio des avocats de son fils sans son accord.

"D’après ce que j’ai compris et dont j’ai été témoin, Lionel n’a jamais été contacté au sujet de l’un ou l’autre de ces programmes", explique au tabloïd The Sun l’aide-soignant de cet homme de 86 ans qui réside dans l’Ohio et laisse clairement entendre que la plateforme - comme les producteurs de la série - se font de l'argent sur son dos. Et son malheur.

Un père "sur les nerfs"

S'il a participé au documentaire Mind of a Monster sur Prime Vidéo en 2020, Lionel Dahmer ne s'est jamais exprimé dans les médias après lancement de la série, fin septembre, malgré de multiples sollicitations. Mais depuis que des fans de la série ont tenté de s’introduire dans sa propriété, il serait "sur les nerfs", assure son aide-soignant qui se fait appeler Jeb. Et refuse de donner son nom complet de peur d'être lui-même harcelé.

Lionel Dahmer, le vrai, dans le documentaire "Mind of a Monster", diffusé en 2020 sur Prime Video.
Lionel Dahmer, le vrai, dans le documentaire "Mind of a Monster", diffusé en 2020 sur Prime Video. - Prime Video

Chimiste de profession, Lionel Dahmer est interprété à l’écran par le comédien Richard Jenkins, célèbre pour ses rôles dans la série Six Feet Under et le film The Visitor pour lequel il a été nommé à l’Oscar. Dans un livre paru en janvier 1994, quelques mois avant que son fils soit tabassé à mort en prison, il expliquait avoir été estomaqué en découvrant les crimes commis par sa progéniture.

"Lionel était un père très attentif", assure son aide-soignant. "Il essayait juste de faire de son mieux dans une période incertaine", ajoute-t-il, rappelant que le père avait eu la responsabilité du fils après un divorce douloureux lorsque ce dernier avait 17 ans. Toutes les informations qui avaient besoin d’être publiques se trouvent dans son livre. Tout le reste est romancé et se focalise sur des détails qui ne sont pas des faits avérés".

Lire aussi

Depuis le succès de la série de Ryan Murphy, une nouvelle génération de spectateurs découvre l’histoire de Jeffrey Dahmer. Fascinés par le personnage, certains utilisateurs de TikTok n’hésitent pas à l’imiter dans des vidéos de mauvais goût. Alors que des panoplies complètes partaient comme des petits pains en prévision d'Halloween, avec perruque blonde et lunettes fumées, la plateforme ebay a décidé de les retirer de la vente ce jeudi.

Avant Lionel Dahmer, la série avait déclenché la colère des membres de plusieurs familles des 17 hommes tués par celui qu'on a surnommé le "cannibale de Milwaukee" puisqu'il a mangé les organes de certains d'entre eux. "C’est traumatisant, encore et encore, et pour quoi faire ?", s'est indigné fin septembre le cousin d'Errol Lindsey, la toute première victime en 1991. "De combien de films, de séries, de documentaires avons-nous besoin ?".


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info