"Le rock’n’roll ne meurt jamais" : avec Måneskin, l’Eurovision s’offre un vainqueur décoiffant... Et une polémique

Delphine DE FREITAS
Publié le 23 mai 2021 à 7h50, mis à jour le 23 mai 2021 à 9h31
JT Perso

Source : Sujet Digital LCI

L'essentiel

PORTRAIT –Les quatre rockeurs italiens ont donné raison aux bookmakers qui les voyaient remporter la 65e édition du concours Eurovision de la chanson. Un vent de fraîcheur sur un évènement plus habitué aux douceurs pop qu’aux riffs énervés de guitare.

Aux paillettes de la concurrence, ils avaient préféré la force du cuir. Les rockeurs de Måneskin ont remporté le concours de l’Eurovision presque sur le fil, samedi 22 mai à Rotterdam. Boosté par le vote du public, le groupe italien dépasse de 25 petits points la Française Barbara Pravi. Un duel qu’annonçaient déjà les bookmakers depuis des semaines.

Des embrassades, des cris et quelques larmes. À l’annonce de leur victoire, les transalpins semblaient ne pas y croire. "Nous voulions juste dire à toute l’Europe et au monde que le rock’n’roll ne meurt jamais !", a lancé le chanteur Damiano David au moment de recevoir le trophée en forme de micro. 

Une victoire et une polémique

Formé à Rome en 2015 par quatre ados pleins d’avenir, Måneskin – "clair de lune" en danois, la langue maternelle de la bassiste - a gagné le grand prix de la 71ᵉ édition du festival de la chanson de San Remo avec la même chanson en mars. "Zitti e buoni", un hymne résolument rock dans lequel le groupe se moque du politiquement correct. Si les Français entendront du Noir Désir dans leur musique, les Italiens âgés de 20 à 22 ans citent les Rolling Stones et les Doors parmi leurs modèles. Influencés par la pop, le reggae et la funk, ils ont signé leur premier contrat professionnel après un passage dans l’émission X Factor en 2017. Depuis, Victoria De Angelis (basse), Damiano David (chant), Thomas Raggi (guitare) et Ethan Torchio (batterie) enchaînent les succès en Italie. 

Polémique en vue

Måneskin a offert à l’Italie sa troisième victoire à l’Eurovision. Et une jolie polémique. Dans l’attente des résultats, le chanteur a été filmé la tête très près de la table. Suffisant pour que certains internautes crient au scandale et affirment qu’il était en train de se droguer. 

Eurovision : polémique autour du groupe italienSource : TF1 Info
JT Perso

Interrogé en conférence de presse, Damiano David a assuré que son guitariste avait brisé un verre sur la table en question. "Je ne me drogue pas les gars, s’il vous plaît", a-t-il martelé. Le groupe italien se dit d'ailleurs prêt à se faire tester pour lever les soupçons. 

C’est en revanche bien avec une bouteille de champagne à la main que le chanteur italien est reparti célébrer son succès. On est rock ou on ne l’est pas.