Le Mail on Sunday devra verser 520.000 euros à Meghan Markle sous 14 jours

Delphine DE FREITAS
Publié le 2 mars 2021 à 19h31
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

JUSTICE – Condamné pour atteinte à la vie privée, le tabloïd britannique devra rembourser 90% des frais d’avocat de la duchesse de Sussex qui s’élèvent à 1,5 million de pounds. La jeune femme réclame également la publication d’une excuse en première page.

Après la victoire, l’heure des comptes. Moins d’un mois après avoir remporté sa bataille judiciaire contre le Mail on Sunday, Meghan Markle a vu la Haute cour de Londres décider de la somme qu’elle recevra en dédommagements. Associated Newspapers, l’éditeur du tabloïd, a été condamné à payer 90% des frais d’avocat de la duchesse de Sussex qui sont estimés à 1,5 million de pounds – soit 1,73 million d’euros. 

Alors que les représentants de l'épouse du prince Harry avaient demandé un premier versement de 750.000 euros (867.000 euros), le tribunal a statué sur un montant de 450.000 pounds (520.000 euros) qui devra être transféré sous 14 jours.

Elle demande la destruction de toutes les copies de la lettre qu'elle avait écrite à son père

Meghan Markle poursuivait l'éditeur du site Mail Online, du DailyMail et Mail on Sunday pour atteinte à la vie privée. En cause ? La publication par l'édition dominicale du tabloïd d'extraits d'une lettre manuscrite qu'elle avait adressée à son père Thomas Markle en août 2018, quelques mois après ses noces royales. Elle lui demandait notamment d'arrêter de mentir dans les médias sur leur relation brisée.

Lors d’une audition ce mardi, Associated Newspapers a jugé la facture de 1,5 million de pounds disproportionnée, comme le rapporte le Guardian. L’intégralité de la somme qu’il devra verser à la duchesse sera déterminée ultérieurement. Idem pour les autres requêtes de la jeune femme de 39 ans qui réclame notamment la publication en première page d’excuses officielles ainsi que la destruction des copies de sa lettre à son père et des notes prises à son propos.

Lire aussi

La demande d’appel d’Associated Newspaper a été rejetée par le juge mais l’éditeur peut réitérer sa demande directement auprès de la cour d’appel. Voilà de quoi bien démarrer une semaine qui s’annonce chargée pour les Sussex, qui sont attendus au tournant ce dimanche avec la diffusion de leur interview-confession accordée à Oprah Winfrey.


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info