Le vinyle, cet obscur objet du désir qu’on va s’arracher à Noël

Jennifer Lesieur
Publié le 13 décembre 2016 à 14h10
Le vinyle, cet obscur objet du désir qu’on va s’arracher à Noël

COLLECTORS – La cassette a tué le vinyle, le CD a tué la cassette, le MP3 a tué le CD… et maintenant ? On assiste à la résurrection du vinyle, le plus beau support jamais inventé pour les mélomanes. Un beau livre, une expo et un système d’abonnement devraient vous convertir, si ce n’est pas déjà fait, au culte des belles galettes noires.

Un beau livre pour tout savoir de la vinylmania

Mike Evans sait tout sur le vinyle. Son histoire, ses anecdotes, sa cote, les secrets glissés entre les pochettes. Le beau livre Vinyles - les tubes, les pochettes, les labels (Gründ, 256 p., 29,95 euros) est l’ouvrage le plus complet pour se familiariser avec cette culture unique, qui revient également sur l’histoire de sorties marquantes. Un must qui donne envie de devenir collectionneur, quels que soient ses goûts musicaux.

Une expo pour lancer sa collection de vinyles street-art

Cachée dans une cour, l’élégante galerie Le Loft du 34 (34 rue du Dragon, Paris 6e) accueille jusqu’au 8 janvier  une exposition de 250 pochettes de disques signées par de grands noms du pop art (Warhol), du street art (Obey) et du graffiti (Phase2, Lazoo). Issus d’une collection personnelle, plusieurs de ces vinyles sont à vendre, à partir de 250 euros. On notera aussi des pièces exceptionnelles comme un triptyque de Jean-Michel Basquiat pour le groupe The Offs, des pochettes signées Banksy pour Blur, One Cut ou DJ DM, et les merveilles graphiques d’Obey pour Led Zeppelin, Sepultura, The Black Eyed Peas… 

Un abonnement à s’offrir pour Noël

Le Vinyle Club a profité de l’engouement pour les "Box" en créant sa propre offre musicale. Après avoir souscrit à une formule d’abonnement, pendant 3, 6 ou 12 mois, l’abonné recevra deux vinyles neufs chaque mois, l’un étant un classique du XXe siècle, l’autre une valeur déjà sûre du XXIe siècle, dans des genres allant du jazz à la pop en passant par l’électro, avec un livret qui retrace l’histoire de ces albums. Et si vous n’avez pas de platine, Le Vinyle Club vous l’offre avec l’abonnement d’un an.

Écouter un vinyle grâce à un billet de banque ? C'est possible grâce aux nouveaux billets de 5 livresSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Jennifer Lesieur

Tout
TF1 Info