"Les Kardashian" reviennent se raconter sur Disney+ : notre plaisir coupable du printemps

Delphine DE FREITAS
Publié le 14 avril 2022 à 10h00
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Moins d’un an après leur disparation toute relative des écrans de télévision, les femmes du clan le plus bling bling de Hollywood retrouvent le format qui a fait leur popularité.
Kourtney, Kim, Khloé, Kendall, Kylie et leur mère Kris sont les héroïnes d’une nouvelle série-réalité diffusée toutes les semaines à partir du 14 avril.
Un programme filmé comme un blockbuster qui respecte les codes du genre jusqu’à plus soif et ravira les aficionados.

Elles en parlent comme d’un "nouveau chapitre". "C’est amusant de repartir à zéro. On a passé tellement de temps sans être filmées qu’on a pu faire des choses chacune de notre côté", s’enthousiasme Kim Kardashian d’entrée. Par "tellement de temps", entendez 9 mois. Soit une éternité pour un clan qui a passé 20 saisons et 14 années de sa vie à partager son quotidien devant les caméras. Annoncé avec fracas en septembre 2020, l’arrêt de L’Incroyable famille Kardashian a rapidement été suivi de l’officialisation d’un juteux contrat avec la plateforme Hulu pour poursuivre l’aventure télévisée. Son titre ? Les Kardashian. Tout simplement. 

Puissantes femmes d'affaires

Un nom devenu symbole de luxe à outrance et de confessions sans filtre livrées face caméra. Pensez aux confidences des candidats du Loft, le glamour, les grosses cylindrées et les diamants en plus. Adulées, moquées ou conspuées, les femmes Kardashian ont pourtant réussi ce que peu avaient fait avant elles. Faire de leur patronyme une marque et capitaliser sur leur quotidien hors sol pour développer de florissants business. "On pourrait avoir un tire-au-flanc dans cette famille ?", demande Kris, la momager (contraction de mom et manager, ndlr) qui s’occupe autant ses filles que de leurs entreprises. Sa cadette Kim est milliardaire grâce à sa marque de sous-vêtements SKIMS, sa benjamine Kylie est en passe de la rejoindre avec sa ligne de maquillage.

Des nombres qui donnent autant le tournis que la séquence d’ouverture de leur nouvelle série. Filmée au drone, elle passe d’une femme à l’autre dans une mise en scène à la Michael Bay. Tout va vite, très vite. À l’image des activités d’une famille qui cherche à prouver qu’elle bosse dur. "Je suis en mode maman, covoiturage et organisation de la maison", martèle une Kim Kardashian fière de rappeler qu’elle a repris ses études pour devenir avocate. Sauf que ce n’est pas à la piscine municipale mais aux Grammys que son ex Kanye West propose d’emmener leur fille aînée.

Est-ce que quelqu’un a enregistré ça ?

Kris Jenner

Sans rien renouveler au genre, Les Kardashian s’appuie sur les personnalités complètement barrées de ses hilarantes héroïnes. Plus il y a de drama, mieux c’est. "Put***, mais pourquoi on recommence ?", s’interroge Khloé Kardashian qui plus tard avouera qu’elle a "peut-être besoin d’un thérapeute". Et si c’était ça, leur thérapie ? Dans le contrôle permanent de leur image – il suffit de voir leur look zéro défaut à toutes épreuves – les six K semblent être plus à l’aise devant les caméras que derrière. "Est-ce que quelqu’un a enregistré ça ?", lancera même la matriarche après une séquence très émouvante.

Khloé, Kourtney, Kim, Kris, Kendall et Kylie : be ready, les six K débarquent sur Disney+ dès le 14 avril. - Disney+

Tout semble être trop écrit pour être vrai. Et c’est aussi ça qui fait le sel de ce programme. L’enregistrement débute au moment où Kim Kardashian apprend qu’elle va présenter l’émission "Saturday Night Live"… Là où elle aura un coup de foudre pour l’humoriste Pete Davidson, qui devrait être un héros malgré lui de la saison. Coïncidence ? Permettez-nous d’en douter. Mais le plaisir coupable est là devant ces personnages bien réels qui semblent vivre dans un film où chaque scène est plus rocambolesque que la précédente. 

Leurs abonnés sur Instagram verront défiler tous les moments qu’elles ont déjà capturés en ligne. Les autres pourront y voir une drôle d’étude sociologique. Car derrière les couches de maquillage et les portefeuilles bien garnis, les Kardashian rappellent qu’elles sont avant tout des femmes comme les autres.

FIV infructueuses, sextape et Covid

Kourtney, qui bécote son nouveau fiancé comme une adolescente, ne cache rien de ses FIV infructueuses.  Khloé évoque sans détour les rapports difficiles qu’elle entretient avec son image, exacerbés par des réseaux sociaux impitoyables. Kylie médiatise cette fois sa deuxième grossesse, allant jusqu'à évoquer ses difficultés post-partum en ligne. Quant à Kim, elle est bien décidée à ne pas se laisser marcher dessus quand des images inédites de son ancienne sextape refont surface. "Personne ne s’attaque à la famille", martèlera Mama Kris. Il n’y a bien que Kendall, la mannequin du clan, qu’on ne voit pas dans les deux premiers épisodes présentés à la presse. Car la jeune femme, covidée, était à l’isolement. Quand on vous dit qu’elles sont comme nous au fond…

Lire aussi

>> Les Kardashian – Un épisode tous les jeudis à partir du 14 avril, accessible aux profils 16 ans et plus sur Disney+


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info