L'écrivain et prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez avait une fille cachée

R.H. avec AFP
Publié le 18 janvier 2022 à 12h09
Gabriel García Márquez, en octobre 1982, fraîchement nommé prix Nobel de littérature.

Gabriel García Márquez, en octobre 1982, fraîchement nommé prix Nobel de littérature.

Source : AFP

SECRET - L'auteur de "Cent ans de solitude" a eu une fille illégitime avec une journaliste mexicaine de 33 ans sa cadette alors qu'il était marié.

Un secret gardé par ses proches. L'écrivain colombien et prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez avait une fille cachée, comme l'a révélé ce lundi un article du quotidien El Universal, huit ans après sa mort. Marié pendant près de cinquante ans à Mercedes Bacha, le célèbre auteur avait entretenu une relation hors mariage avec une journaliste mexicaine de 33 ans sa cadette, Susana Cato. 

De cette liaison est née une fille, Indira, aujourd'hui âgée de 31 ans et productrice de cinéma, qui ne porte pas le nom de son célébrissime père, précise l'article. L'auteur de Cent ans de solitude avait rencontré Susana Cato à Cuba. Elle l'avait interviewé une fois pour une publication colombienne, et ils ont écrit ensemble des scénarios.

Un secret gardé jusqu'à la mort de l'épouse de l'écrivain

"Un peu avant la mort de Gabriel García Márquez, la rumeur m'est arrivée aux oreilles, et tout au long de ces huit années, cela m'a perturbé, j'ai voulu vérifier si l'information était vraie", a raconté sur une radio locale l'auteur de l'article, Gustavo Tatis. Dans son long papier intitulé "Une fille : le secret le mieux gardé de Gabriel Garcia Marquez", le journaliste explique avoir confirmé "l'information" auprès du biographe, de membres de la famille et d'un des meilleurs amis de l'écrivain.

Mais il dit l'avoir gardée confidentielle par respect pour son épouse Mercedes. "Nous avons attendu qu'elle décède pour divulguer l'information". L'existence de cette fille cachée fut "le secret le plus sacré et le plus intime" de l'auteur mort le 17 avril 2014 à 87 ans à Mexico où il a vécu une partie de sa vie. Sa femme est décédée au même âge le 15 août 2020.

La révélation de l'existence d'Indira a été un cataclysme familial

Gustavo Tatis

L'article d'El Universal ne précise pas si Mercedes connaissait l'existence d'Indira. "Il est très probable que Mercedes ait eu l'intuition de ce qui s'était passé entre Susana et Garcia Marquez, mais jusqu'à la fin de sa vie, elle a maintenu la discrétion et le silence. Cependant, la révélation de l'existence d'Indira a été un cataclysme familial", affirme l'auteur. "Jusqu'à la fin, García Márquez a gardé un œil sur" sa fille, assure Gustavo Tatis.

Dans les années 1990, le lauréat du prix Nobel 1982 avait déclaré que "tout écrivain a trois vies : une publique, une privée et une secrète". Dans son cas, "dans chacune de ses trois vies, les femmes ont joué un rôle clé", a commenté le journaliste, auteur de ces révélations. Gabriel García Márquez et son épouse ont eu deux fils, Gonzalo et Rodrigo, qui ont publié l'année dernière le livre Les adieux à Gabo et Mercedes, consacré aux derniers jours du monument de la littérature contemporaine. 


R.H. avec AFP

Tout
TF1 Info