"Le Suppléant", l’autobiographie choc du prince Harry, disponible en France en janvier

Publié le 27 octobre 2022 à 14h47

Source : JT 13h WE

La maison d’éditions Fayard annonce qu’elle publiera dans l’Hexagone la version française du livre du prince Harry.
Des mémoires très attendues dans lequel le duc de Sussex promet de "raconter son histoire".
Une partie des bénéfices des ventes seront reversés à des organisations caritatives britanniques.

Il est présenté comme "mari, père, acteur dans l’humanitaire et vétéran de guerre". Après avoir reporté sa sortie "par respect pour sa grand-mère", le prince Harry a dévoilé ce jeudi 27 octobre la couverture et le titre d’un livre qui devrait secouer les murs de Buckingham autant que son interview choc à Oprah Winfrey. Photographié en gros plan, le fils du roi Charles III se définit comme Le Suppléant. Spare en anglais, un mot utilisé pour désigner le cadet de l’héritier du trône. Certains le traduiront comme "la pièce de rechange", d’autres comme "la roue de secours".

D'une honnêteté brute et sans fard
Fayard

Le choix est audacieux, fort et semble presque naturel pour celui qui n’a jamais caché son mal-être dans sa vie de prince. "Le Suppléant ramène immédiatement les lecteurs à l’une des images les plus marquantes du XXe siècle : deux jeunes garçons, deux princes, marchant derrière le cercueil de leur mère sous les regards éplorés – et horrifiés – du monde entier", détaille dans un communiqué la maison d’éditions Fayard qui publiera l’ouvrage en France le 10 janvier prochain. 

Fayard

Sont annoncées des mémoires "d’une honnêteté brute et sans fard", "un livre qui fera date, plein de perspicacité, de révélations, d’interrogations sur soi et de leçons durement apprises sur le pouvoir éternel de l’amour face au chagrin". "Pour Harry, voici enfin venu le moment de raconter son histoire", précise la maison d’éditions. Il devrait revenir sur le choc de la mort de sa mère Diana, ses tensions avec son père Charles et son frère William ou encore son coup de foudre avec l’actrice américaine Meghan Markle. Ce dernier a déjà été raconté en détail dans Harry et Meghan, libres, une biographie publiée en 2020. Les Sussex ont toujours affirmé ne pas avoir participé à ce projet. On imagine aisément qu’un nouveau chapitre a dû être écrit à la hâte après le décès de sa bien-aimée Granny, Elizabeth II.

Un contrat estimé à 20 millions de dollars

Lors de la révélation de ce projet très personnel à l’été 2021, le principal intéressé avait assuré qu'il dirait tout de "l’homme qu’il est devenu". Il racontait alors travailler sur ce récit de sa vie "exact et entièrement vrai" depuis un an. La presse anglo-saxonne croit savoir qu’il a été aidé dans son entreprise par le journaliste J. R. Moehringer - déjà auteur de l’autobiographie du tennisman Andre Agassi.

Le contrat passé avec Penguin Random House, l’éditeur originel en anglais, s’élèverait à 20 millions de dollars. Comme annoncé l’an dernier, le prince Harry fera don d’une partie des recettes de la vente de son livre à deux associations qui lui sont chères. Il a déjà versé 1,5 million de dollars à Sentebale, organisation qu’il a co-cofondée pour aider les enfants vulnérables et les jeunes gens atteints du VIH/Sida au Lesotho et au Botswana. Il a aussi versé 300.000 pounds à WellChild, qui permet aux enfants malades d’être soignés à domicile plutôt qu’à l’hôpital.

Déjà qualifié d’"explosif" par les médias, le livre du duc de Sussex sera traduit dans 16 langues. Harry a même enregistré une version audio, avant la diffusion sur Netflix d’une série documentaire sur sa nouvelle vie américaine avec son épouse Meghan et leurs enfants Archie et Lilibet. De quoi littéralement redevenir le seul narrateur de sa vie.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info