"Ma mémoire à court terme est ruinée" : Michael J. Fox raconte les ravages de la maladie de Parkinson

Rania Hoballah
Publié le 5 novembre 2020 à 16h25
En 1998, Michael J. Fox  révèle publiquement qu'il est atteint de la maladie de Parkinson.

En 1998, Michael J. Fox révèle publiquement qu'il est atteint de la maladie de Parkinson.

Source : AFP

CONFESSIONS - Dans une interview accordée au magazine "People", la star de "Retour vers le futur" raconte comment la maladie a eu des répercussions dramatiques sur sa mémoire et sa carrière.

C'est un battant. Plus de 20 ans après avoir publiquement annoncé qu'il était atteint de la maladie de Parkinson, Michael J. Fox a donné une interview au magazine People pour expliquer à quoi ressemblait sa vie aujourd'hui. Révélé en 1985 grâce au rôle de Marty McFly dans la trilogie Retour vers le futur, le comédien a expliqué que sa maladie faisait des ravages au-delà des symptômes les plus évidents de tremblements et de rigidité.

"Ma mémoire à court terme est ruinée. J'ai toujours été bon pour retenir et apprendre mes dialogues. J'ai connu des situations extrêmement dures lors de mes derniers boulots, qui étaient vraiment des rôles avec beaucoup de mots. J'ai vraiment dû lutter pour y arriver", explique  Michael Fox, aujourd'hui âgé de 59 ans. S'il a continué à tourner dans quelques films, sa carrière a été évidemment impactée par cette maladie neurologique chronique dégénérative qui affecte le système nerveux central, causant des tremblements, des mouvements ralentis ou encore des troubles cognitifs.

Lire aussi

Mon jeu d'acteur devient trop difficile à exercer. Alors je me tourne vers l'écriture et heureusement j'adore ça

Michael J. Fox

Michael J. Fox, qui a créé en 2000 sa fondation dédiée à la recherche contre la maladie de Parkinson, n'a jamais baissé les bras. Il a dû trouver une manière de travailler afin de continuer à profiter de sa passion. "Mon jeu de guitare n'est plus bon, tout comme mes dessins, mes pas de danse qui n'ont jamais été bons, et mon jeu d'acteur devient trop difficile à exercer. Alors je me tourne vers l'écriture et heureusement j'adore ça", ajoute l'acteur. 

Il révèle également qu'en 2018, il a dû subir une opération en raison d'une tumeur non cancéreuse qui s'était développée sur sa colonne vertébrale, provoquant des douleurs dans tout son corps. Après l'intervention, il a mis quatre mois pour réapprendre à marcher. Il a ensuite été victime d'une mauvaise chute. "C'était définitivement mon moment le plus sombre", assure l'acteur, qui trouve sa force dans l'optimisme. "L'optimisme est durable lorsque vous revenez constamment à la gratitude, et à ce qui en découle : l'acceptation", conclut-il. 


Rania Hoballah

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info