Matthew McConaughey gouverneur du Texas ? L’acteur américain dit stop

Jérôme Vermelin
Publié le 29 novembre 2021 à 12h46
JT Perso

Source : Sujet Digital LCI

L'essentiel

RENONCEMENT - Dans un message vidéo posté dimanche soir, l’acteur américain Matthew McConaughey annonce qu’il ne se présentera pas à l’élection au poste de gouverneur du Texas, en 2022.

Chez nous certains s’obstinent malgré les enquêtes d’opinion. Matthew McConaughey, lui, renonce alors qu’il partait favori. Dans une vidéo postée dimanche soir sur les réseaux sociaux, l’acteur américain, oscarisé pour son rôle dans Dallas Buyers Club, annonce qu’il ne se présentera pas à l’élection au poste de gouverneur du Texas en 2022.

"En tant que gamin né dans la petite ville d'Uvalde au Texas, il ne m'est jamais venu à l'esprit que l'on puisse un jour envisager que je détienne une responsabilité politique", explique-t-il. "C'est un chemin intimidant et inspirant auquel réfléchir. C'est aussi un chemin que je choisis de ne pas emprunter pour le moment".

L’hypothèse d’une candidature de Matthew McConaughey, 52 ans, était née à l’automne 2020 durant la promo de ses mémoires. "Quel est mon rôle et quelle est ma catégorie dans le prochain chapitre de ma vie ?", s’était-il interrogé dans le podcast The Balanced. Des propos qui avaient déclenché une vague de spéculations que l’intéressé avait mollement démenti dans les médias, estimant par exemple chez Jimmy Fallon que le "simple fait de pouvoir envisager (d’être candidat – ndlr) était un honneur".

Au fil des mois, de nombreux sondages allaient faire de lui un challenger de poids face au sortant républicain Greg Abbott et son challenger démocrate Beto O’Rourke. Une enquête parue il y a quelques jours le donnait même en tête des intentions de vote devant les deux hommes. Les prétendants avaient jusqu’au 13 décembre pour se déclarer et Matthew McConaughey a donc décidé de mettre un terme au suspense dans la dernière ligne droite.

Pour de nombreux observateurs, sa candidature avait deux obstacles majeurs. D’abord son ancrage politique. "Ni de gauche, ni de droite", il ne disposait du soutien d’aucun parti traditionnel et peinait à définir une ligne claire. Ensuite le coût d’une éventuelle campagne. S’il figure parmi les stars les mieux payées à Hollywood, l’acteur avait clairement besoin de lever des fonds auprès d’investisseurs locaux, ce qu'il n’aurait jamais commencé à faire d’après plusieurs médias. 

Très investi dans la vie associative au Texas, où il réside avec sa femme et ses enfants, "Mac" souligne dans son message vouloir "continuer à travailler et investir en soutenant des entrepreneurs, des sociétés et des fondations qui sont des leaders et qui, je crois, créée le chemin pour que les gens réussissent dans leur vie. Des organisations qui ont la mission de servir et de créer de la confiance tout en générant de la prospérité. C’est ça le rêve américain." To be continued ?