Virée de "Scream 7" après ses critiques sur Israël, Melissa Barrera se défend : "Le silence n'est pas une option"

Publié le 23 novembre 2023 à 12h22, mis à jour le 24 novembre 2023 à 11h48

Source : TF1 Info

La comédienne mexicaine a été évincée du prochain volet de la saga "Scream" suite à ses propos contre Israël.
Dans un message posté sur Instagram, elle avait notamment comparé la situation de la population de la bande de Gaza à un "génocide".
La star a réagi mercredi en défendant sa liberté d'expression et en appelant à faire une distinction entre le gouvernement israélien et ses citoyens.

Melissa Barrera contre-attaque. Star de la saga de films d’horreur Scream, la comédienne mexicaine de 33 ans a été évincée du prochain épisode suite à ses prises de position sur le conflit entre Israël et le Hamas. "Gaza est actuellement traitée comme un camp de concentration", avait-elle notamment dénoncé sur Instagram. "Rassembler tout le monde, sans nulle part où aller, sans électricité, sans eau (…) C'est un génocide et un nettoyage ethnique." 

Des propos qualifiés de "discours de haine" dans un communiqué de la société production SpyGlass pour justifier l’éviction de sa vedette. "D’abord et avant tout, je condamne l’antisémitisme et l’islamophobie. Je condamne la haine et les préjugés de toute nature contre tout groupe de personnes", a réagi l'intéressée dans une story Instagram publiée dans la soirée.

"Le privilège d'être entendue"

"En tant que latina et fière Mexicaine, je dispose une plate-forme qui me donne le privilège d’être entendue, et j’ai donc essayé de l’utiliser pour sensibiliser aux questions qui me tiennent à cœur et pour prêter ma voix à ceux qui sont dans le besoin", a-t-elle expliqué à ses quelque 1,4 million d'abonnés.

"Toute personne sur cette terre, indépendamment de sa religion, de sa race, de son origine ethnique, de son sexe, de son orientation sexuelle ou de son statut socio-économique, mérite l’égalité des droits de la personne, la dignité et, bien sûr, la liberté", poursuit-elle.

Je prie jour et nuit pour qu’il n'y ait plus de morts, plus de violence et davantage de coexistence pacifique
Melissa Barrera

Dans la suite de son message, Melissa Barrera précise qu’elle fait la distinction entre le peuple israélien et ses dirigeants. "Un groupe d’individus ne doit pas être confondu avec ses leaders. Et aucun gouvernement au pouvoir ne devrait être au-dessus des critiques", estime-t-elle.

"Je prie jour et nuit pour qu’il n’y ait plus de morts, plus de violence et davantage de coexistence pacifique. Je continuerai de défendre ceux qui en ont le plus besoin et de défendre la paix et la sécurité, les droits de la personne et la liberté. Le silence n’est pas une option pour moi", conclut-elle.

Sur les réseaux sociaux, l’éviction de Melissa Barrera a provoqué la colère de nombreux fans. Mis en cause, le réalisateur Christopher Langdon a assuré que ce n’était pas sa décision. Et d'après la presse professionnelle, il aurait déjà entamé la réécriture complète du scénario de Scream 7

Cette suite très attendue après le carton du précédent volet se fera également sans Jenna Ortega. Alors la rumeur laissait entendre mercredi qu’elle allait quitter la saga par solidarité avec sa partenaire, son entourage a confirmé son départ dans la soirée, tout en assurant que le choix de l'actrice américaine était indépendant de celui des producteurs.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info