"Mes enfants me manquent terriblement" : Charlene de Monaco brise le silence

Jérôme Vermelin
Publié le 15 octobre 2021 à 18h43
La Princesse Charlene à Monaco en décembre 2020.

La Princesse Charlene à Monaco en décembre 2020.

Source : AFP

CONFIDENCES - Dans un entretien audio publié sur Instagram, Charlene de Monaco évoque pour la première fois les problèmes de santé qui la retiennent en Afrique du Sud depuis de long mois. Et son impatience de retrouver ses enfants.

Sa santé suscite une vive inquiétude depuis plusieurs mois déjà. Quelques jours après avoir subi une nouvelle intervention chirurgicale en Afrique du Sud, la princesse Charlene sort du silence dans une interview audio publiée sur son compte Instagram.

"J’étais venue en Afrique du Sud pour superviser des projets de ma fondation", explique-t-elle à un médial local. "Je ne me sentais pas bien à l’époque. Et pour une bonne raison : j’avais une infection à l’oreille, qui a été traitée immédiatement. Malheureusement ça m’a immobilisé pendant des mois ici."

L'épouse du Prince Albert se veut ensuite rassurante sur son état de santé. "J’ai eu une première opération, très réussie", poursuit l'ancienne championne de natation. "Aujourd’hui je me sens beaucoup plus forte et je dois encore subir une opération", ajoute-elle, ce qui laisse entendre que l’entretien a été réalisé avant son hospitalisation le 8 octobre. 

"Ensuite j’ai hâte de rentrer à la maison pour retrouver mes enfants qui me manquent terriblement", insiste-t-elle. "Je pense que n’importe quelle maman qui a été séparée de ses enfants pendant des mois ressentirait la même chose que moi."

Lire aussi

Charlene, 43 ans, avait reçu la visite du Prince Albert et des jumeaux Jacques et Gabriella en août dernier, suite à sa première opération sous anesthésie générale. Depuis la date de son retour sur le Rocher avait fait l’objet de nombreuses spéculations. 

Il y a quelques jours, Albert lui-même avait coupé court aux rumeurs de séparation en affirmant au magazine People que son épouse allait "revenir très très prochainement", précisant attendre les recommandations des médecins pour envisager un rapatriement vers Monaco.


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info