"Mon pays c’est l’amour" : l’album posthume de Johnny Hallyday

Pourquoi la pochette de l'album posthume de Johnny Hallyday a comme un air de déjà-vu

Jérôme Vermelin
Publié le 7 septembre 2018 à 17h02, mis à jour le 7 septembre 2018 à 17h24
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : JT 13h Semaine

MYSTERE – Warner Music a dévoilé jeudi le titre et la date de sortie de l’album posthume de Johnny Hallyday, "Mon pays c’est l’amour". Mais aussi sa pochette, qui en rappelle étrangement une autre… Explications.

Aucune note n’a encore filtré. Mais c’est déjà le disque le plus commenté de l’année. Warner Music a révélé jeudi le titre de l’album posthume de Johnny Hallyday, Mon pays c’est l’amour, et sa date de sortie, le vendredi 19 octobre prochain. 

Sur la pochette, en noir et blanc, le rockeur porte un t-shirt blanc, le bouc bien taillé, son crucifix autour du cou, et pose le regard braqué vers l’objectif du photographe.

Le cliché vous dit quelque chose ? C’est normal ! Comme l’a confirmé la maison de disques à LCI, il est issu d’une séance photos qui a déjà donné naissance à la pochette de "L’Attente", l’album sorti en 2012.

Dimitri Coste

C’est le jeune photographe Dimitri Coste qui a immortalisé Johnny cette année-là à Los Angeles. A l’époque, il vient d’entrer dans le cercle rapproché du couple Hallyday, Laeticia ayant entièrement renouvelé les équipes qui travaillent sur la carrière de son compagnon.

Issu d’une famille de passionnés de moto, Dimitri Coste partage avec le chanteur son amour des grosses cylindrées et des road trips à travers l’Amérique. Il ne va plus le quitter et l’immortaliser lors de nombreux déplacements professionnels, notamment en concert.

Lire aussi

Après la mort de Johnny, c’est encore lui qui a réalisé les photos de Laeticia destinées à l’interview publiée en avril dernier dans "Le Point". Sur la couverture du magazine, la jeune veuve porte le crucifix de son compagnon qu’on retrouve sur la pochette de l’album, comme elle l’avait déjà fait lors de l’hommage public, à la Madeleine.

C’est peut-être ce symbole qui explique pourquoi Laeticia Hallyday, directrice artistique du disque, a choisi de réutiliser ce cliché de 2012 plutôt que de servir d’une photo totalement inédite. Elle aura sans doute l’occasion de s’en expliquer, puisqu’elle sera bientôt de retour en France pour accorder une poignée d’interviews.


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info