Mort de Charlotte Valandrey, comédienne au destin bouleversé par le VIH

Mort de Charlotte Valandrey : ses obsèques ont eu lieu dans la stricte intimité

Rania Hoballah
Publié le 20 juillet 2022 à 16h23
JT Perso

Source : TF1 Info

La comédienne, disparue à l'âge de 53 ans, a été inhumée ce mardi 19 juillet à Pléneuf-Val-André, dans les Côtes-d'Armor.
Ses proches, dont sa fille Tara et sa sœur Aude, lui ont rendu un vibrant hommage.
Une cérémonie religieuse se tiendra en septembre à Paris.

C'était une cérémonie sobre et simple, comme l'aurait voulu la comédienne. Les obsèques de Charlotte Valandrey se sont tenues dans la stricte l'intimité, ce mardi 19 juillet à Pléneuf-Val-André, dans les Côtes-d'Armor. Un lieu très symbolique pour l'actrice de 53 ans, décédée le 13 juillet après une deuxième greffe cardiaque qui n’a pas fonctionné, puisque c'est cette commune bretonne où elle passait ses vacances enfant qui lui a inspiré son nom d'artiste.

Comme le rapporte Le Penthièvre, ses proches ont livré de bouleversants discours lors de la cérémonie. "Nous nous souviendrons des jours heureux de notre enfance au Val-André, chez nos grands-parents. Nous prenons aujourd’hui conscience que cette époque était l’une des plus insouciantes et des plus heureuses", a réagi sa sœur Aude, tandis que son père a rappelé sa fierté de voir sa fille faite officier des Arts et des Lettres il y a deux mois, avant de rentrer à l’hôpital

Lire aussi

C’est la personne la plus forte que je connaissais, avec la plus grande rage de vivre

Tara

"C’est la personne la plus forte que je connaissais, avec la plus grande rage de vivre", a déclaré sa fille unique, Tara, âgée de 22 ans. "Sa liberté lui a enfin été rendue, son combat est enfin fini", a conclu avec émotion la jeune femme, qui surnommait sa maman "Mouna". 

Charlotte Valandrey, qui souffrait du VIH depuis l’âge de 18 ans, avait publiquement dévoilé sa maladie en 2005 dans le livre L’Amour dans le sang (Cherche-Midi). Si elle n'a jamais révélé l'identité de l'homme qui l'a contaminée, elle a passé sa vie à se battre pour que les personnes séropositives ne soient pas stigmatisées. Ses proches ont annoncé qu'une cérémonie religieuse se tiendra en septembre à Paris. 


Rania Hoballah

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info