Mort de Charlotte Valandrey, comédienne au destin bouleversé par le VIH

Mort de Charlotte Valandrey : "Demain nous appartient", son dernier rendez-vous quotidien avec le public

Delphine DE FREITAS
Publié le 13 juillet 2022 à 21h31
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

L’actrice, décédée ce mercredi 13 juillet à l’âge de 53 ans, était l’un des visages du feuilleton à succès de TF1.
Pendant trois ans, elle a incarné la juge Laurence Moiret qui veillait sur la ville de Sète.
Charlotte Valandrey avait quitté la série à l’été 2020, mécontente des intrigues réservées à son personnage.

Elle figurait au générique d’un épisode de la série Léo Mattei en février, au côté de Jean-Luc Reichmann. Un retour en prime sur TF1, près de deux ans après son départ d’un autre programme phare de la chaîne. Charlotte Valandrey, décédée ce mercredi 13 juillet à l’âge de 53 ans, était l’un des visages familiers que les téléspectateurs ont pu découvrir au lancement estival de Demain nous appartient. Le challenge était important pour la première chaîne qui avait abandonné son sacro-saint rendez-vous de l’été depuis dix ans.

Fille de flic dans "Les Cordier", juge d'instruction dans "DNA"

Le 17 juillet 2017 à 19h20, Charlotte Valandrey fait ses débuts dans le feuilleton que les initiés surnommeront bientôt DNA. Elle incarne Laurence Moiret, juge d’instruction d’une ville de Sète beaucoup moins tranquille qu’on pourrait le croire. Le premier épisode s’ouvre d’ailleurs sur l'explosion d'un bateau au large qui camoufle un meurtre. Un crime sur lequel son personnage, tente de faire toute la lumière tout en gérant sa vie de famille mouvementée avec sa femme Sandrine, CPE au collègue du coin, et leurs deux fils adolescents. 

Lire aussi
Juliette Tresani (Sandrine) et Charlotte Valandray (Laurence) étaient mariées et mères de deux ados à l'écran dans "Demain nous appartient". - Fabian MALOT/Tf1

Pour Charlotte Valandrey, le rôle du juge Moiret est loin d’être anecdotique. Car lorsqu’on la contacte pour rejoindre le feuilleton, l’actrice n’a plus tourné depuis presque dix ans, notamment en raison de problèmes de santé liés à sa séropositivité. Elle parle de son retour sur les plateaux de tournage comme d’un "grand merci à la vie, à l’univers mais aussi à Hubert Besson (le producteur de Demain nous appartient, ndlr) d’avoir pensé à elle". "Je me suis dit 'Enfin ça arrive ! Je ne me suis pas accrochée pour rien'. C’était comme un nouveau départ mais il y a encore du chemin à faire. C’était seulement une étape", raconte-t-elle à Femme Actuelle en 2019.

Elle s'était lancée dans la chanson

L’année suivante, elle surprend en annonçant qu’on ne la verra plus dans Demain nous appartient. "Les histoires de mon personnage ne se renouvelaient pas assez, j’étais absente un peu trop souvent. Avec la production, on a décidé d’un commun accord que j’allais arrêter", explique-t-elle sur Instagram. "C’est comme ça, c’est la vie des feuilletons. Maintenant je passe à autre chose", ajoute celle qui pendant 12 ans avait été la fille de Pierre Mondy dans la série Cordier, juge et flic sur TF1.

Interrogée en avril par Télé Loisirs sur un éventuel retour, Charlotte Valandrey assurant que ce n’était "pas d’actualité en ce moment". "J'aurais aimé, à un moment, finir l'histoire de mon personnage, cela ne s'est pas fait, mais je n'ai plus de rancœur à ce sujet (…). Je n'insiste pas aussi parce que c'est un rythme difficile, avec d'énormes journées de travail, je n'ai parfois pas l'énergie pour cela... Ingrid Chauvin l'a, elle, c'est une bête de somme ! Moi je ne cherche plus à faire les choses à tout prix : si elles doivent arriver, elles arriveront ! ", assurait-elle. Elle s’était lancée dans la chanson l’an dernier avec la sortie de son premier album. TF1 précise que l'épisode de Demain nous appartient de ce jeudi 14 juillet lui sera dédié.


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info