Non, Olivier Marchal n'a pas écrit une "lettre ouverte" à Omar Sy

Publié le 3 juillet 2023 à 10h33

Source : Sujet JT LCI

Une diatribe à l’encontre d’Omar Sy, attribuée à Olivier Marchal, circule depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux.
Dans un message vidéo, l'ancien flic et réalisateur de "36 Quai des Orfèvres" dément en être à l’origine.
Ses avocats annoncent par ailleurs qu’il a décidé d’engager des poursuites judiciaires contre les auteurs de ce qu’il qualifie de "manipulation".

Olivier Marchal est en colère. Dans une vidéo postée dimanche sur Twitter, le réalisateur dément être l’auteur d’une "lettre ouverte" à Omar Sy, qui circule depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Un texte virulent qui reproche à l’acteur, entre autres, de "cracher médiatiquement sans risque sur la police française qui nous protège du terrorisme islamique" ou encore de vivre "dans une maison à 5 millions de dollars à Los Angeles alors que l’inspecteur courage vit dans un F3 de banlieue pourrie". 

"Je voulais juste dire à tout le monde que ce n’est pas moi qui ai écrit ça, que ce sont des gens dont je ne saurais qualifier l’attitude et la personnalité. Si j’ai quelque chose à dire à Omar Sy je vais lui dire en face", riposte Olivier Marchal dans un message posté sur le compte de Catherine Marchal, son épouse, puisqu’il est lui absent du réseau social.

"Je ne présente mes excuses à personne. J’ai mon droit de penser, il m’appartient, en tout cas le droit de dégueuler de telles ignominies ne m’appartient pas. Je voudrais que cette vidéo circule partout, que tout le monde le sache que je ne suis aussi minable, et aussi mesquin et aussi petit pour écrire des choses pareilles", continue l’ancien flic. "Que ceux qui utilisent mon nom aillent bien se faire mettre".

Cette fake news ne restera pas sans conséquence. Dans un communiqué de presse, les avocats d’Olivier Marchal indiquent que le réalisateur de 36 Quai des Orfèvres "réfute toutes les accusations et injures mentionnant Omar Sy dans cette lettre" et qui leur a demandé d’engager des poursuites contre les auteurs de cette "odieuse manipulation".

Si cette fausse lettre a pris de l'ampleur sur les réseaux sociaux, c'est sans doute parce qu'elle s'inspire du coup de gueule d'Olivier Marchal contre les artistes dénonçant les violences policières, en juin 2020 sur le plateau de BFMTV.  "Moi je ne suis pas Omar Sy, moi je paye mes impôts en France et tout va bien", avait-il notamment lâché.


Jérôme VERMELIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info