Mort de Gaspard Ulliel à l'âge de 37 ans

Quand Gaspard Ulliel tournait sous la direction de Martin Scorsese pour Chanel

Delphine DE FREITAS
Publié le 19 janvier 2022 à 17h24, mis à jour le 19 janvier 2022 à 21h16
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

DANS LES ARCHIVES – L’acteur français s’est échappé des plateaux de cinéma le temps d’une réclame pour la maison de luxe française, réalisée par le cinéaste américain en 2010.

Tourner pour Martin Scorsese, ça ne se refuse pas. Même quand il s’agit d’une publicité. "C’est très rare de rencontrer un grand réalisateur américain comme lui quand on est un acteur français. Je travaille surtout en France donc c’est formidable pour moi de tourner à New York avec un réalisateur américain", s’enthousiasme-t-il dans un making-of de la réclame que beaucoup ont encore en tête.

Nous sommes en 2010, Gaspard Ulliel vient de signer un contrat d’égérie pour Chanel. Une évidence pour celui qui avec sa gueule d'ange aurait pu opter pour le mannequinat s’il n’avait pas été acteur.

Souhaitez-vous qu’elle reformule la question ?

La phrase culte de la publicité

"C’était un risque à prendre, et j’en avais conscience. On me parlait beaucoup de mon physique de jeune premier à cette époque, et là j’allais me retrouver placardé en quatre par six dans le monde entier", raconte-t-il six ans plus tard à Trois Couleurs. "Ça stigmatise, ça laisse moins de place aux réalisateurs pour projeter leurs fantasmes sur votre image. Mais la contrepartie, c’est que ça me laisse une liberté énorme dans mes choix artistiques, ça m’apporte un confort financier qui me permet d’attendre les bons projets", reconnaît-il avec beaucoup d’honnêteté.

Sur le tournage, Gaspard Ulliel parle d’un projet "novateur", plus proche d’un "court-métrage" que d’un spot standard. Sa collaboration avec Martin Scorsese durera cinq jours, dans la Grosse Pomme que le réalisateur de Taxi Driver connaît si bien. "Il a vraiment son style, sa manière de raconter une histoire. Dans cette publicité, on sent bien sa touche personnelle dans les plans, les cadrages…", détaille l’acteur français.

VIDÉO LCI PLAY - Gaspard Ulliel, un destin briséSource : Sujet TF1 Info
JT Perso

L’équipe se balade d’un café de Brooklyn à un métro totalement vide pour mettre en images le parcours d’un personnage nommé Hector. Interprété par Gaspard Ulliel, il court après la jeune Sophie caméra en main. Jusqu’à cette ultime scène où il se retrouve dans une étrange conférence de presse teintée de bleu, "Bleu" comme le nom du parfum Chanel qu’il défend.

"Souhaitez-vous qu’elle reformule la question ?", lance un journaliste à Gaspard Ulliel qui lui répond ne plus vouloir "être celui qu’on attend de lui". Il s’échappe de la pièce en voyant s’effondrer les murs autour de lui au rythme d’un tube des Rolling Stones. De quoi rester en tête de nombreux téléspectateurs dans le monde. L’acteur français, décédé ce mercredi 19 janvier à l’âge de 37 ans, a poursuivi sa collaboration avec Chanel. Devant la caméra de James Gray (La nuit nous appartient, Ad Astra) puis celle de Steve McQueen (Hunger, Shame).


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info