Sociétaire honoraire de la Comédie-Française, Jacques Sereys est décédé à l’âge de 94 ans.
Une disparition annoncée par Emmanuel et Brigitte Macron dans un communiqué.
Au cinéma, il avait tourné avec Louis Malle, Claude Sautet ou encore Jean-Paul Rappeneau.

C’est l’Élysée qui annonce sa disparition. Le comédien français Jacques Sereys, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, est décédé à l’âge de 94 ans, indique la présidence de la République dans un communiqué publié dimanche soir. "Il était une figure estimée du théâtre français et un visage familier de notre cinéma populaire", soulignent Emmanuel et Brigitte Macron qui saluent "un homme qui avait voué sa vie au théâtre".

AFP

Né à Marseille en 1928 et élevé par sa mère brodeuse, Jacques Sereys avait d’abord travailler au Crédit Lyonnais avant de débarquer à Paris en 1947, poussé par son désir de devenir acteur. "À dix-neuf ans, il a lu ses classiques, perdu son accent et passe le Conservatoire. Dès lors, il travaille, lit, apprend", écrit sur son site la Comédie-Française qu'il intègre en 1955 pour 30 ans.

Un Molière du meilleur comédien en 2006

Sur scène, il joue un répertoire varié - Marivaux, Genet, Corneille, Goldoni ou encore Feydeau - et fait entrer Giraudoux à la Comédie-Française. Ses camarades sont Jacques Charon, Robert Hirsch, Jean Piat ou encore Françoise Seigner. En 2006, il va connaître la consécration en remportant le Molière du Meilleur comédien pour son interprétation dans Du côté de chez Proust, au théâtre Montparnasse à Paris.

Omniprésent sur les planches, Jacques Sereys avait également tourné dans de nombreux films à partir des années 1960 : Le Feu Follet de Louis Malle, La Chamade d’Alain Cavalier ou encore Le Gang de Jacques Deray. Il sera aussi au générique de grand succès comme Le Hussard sur le toit de Jean-Paul Rappeneau et Opération Corned-Beef de Jean-Marie Poiré. À la télévision, il avait été Louis XIV dans un épisode de "Secrets d’histoire", en 2015 sur France 2. Marié à Philippine de Rothschild, il avait deux enfants.


Jérôme Vermelin avec AFP

Tout
TF1 Info