Mort d’Olivia Newton-John : l’émouvant hommage de John Travolta, "son Danny" dans "Grease"

Delphine DE FREITAS
Publié le 9 août 2022 à 9h01
JT Perso

Source : Sujet JT LCI

L’acteur américain a réagi à la disparition de son amie australienne dans un touchant post sur Instagram.
"J’ai été tien dès le premier moment où je t’ai vu", écrit-il à sa "très chère Olivia".
C’est lui qui, en 1978, a insisté pour qu’elle devienne Sandy dans la comédie musicale devenue culte.

Ils incarnent à eux deux un pan de la pop culture. Un couple phare du cinéma des années 1970 qui a traversé les générations. Car qui ne connaît pas Danny Zuko et Sandy Olsson, les héros de la comédie musicale Grease ? Leurs interprètes avaient noué une solide amitié qui a duré près de 45 ans, jusqu’à ce que la maladie n’emporte Olivia Newton-John. 

C’est un John Travolta forcément ému qui lui a rendu hommage sur les réseaux sociaux, quelques instants après l’annonce de sa mort après 30 ans de lutte contre un cancer du sein à l’âge de 73 ans.

Nous nous verrons plus tard et nous seront ensemble à nouveau

John Travolta

"Ma très chère Olivia, tu as rendu nos vies tellement meilleures. Ton influence a été incroyable. Je t’aime tellement. Nous nous verrons plus tard et nous serons ensemble à nouveau", écrit l’acteur qui a perdu sa compagne Kelly Preston des suites de la même maladie en 2020. "J’ai été tien dès le premier moment où je t’ai vu, je le serai pour toujours. Ton Danny, ton John !", conclut-il en légende d’une photo sortie tout droit des années 1970. 

S’il était son John, elle était aussi sa Sandy. Car c’est lui qui l’a poussé à signer pour le film qui allait changer sa vie. À l’occasion des 40 ans de Grease il y a quatre ans, John Travolta n’était pas peu fier de rappeler qu’il avait insisté pour caster Olivia Newton-John. L'actrice australienne n'était pas certaine de vouloir rejoindre le projet après l'échec de sa précédente comédie musicale. "Mais John était si mignon, il m'a convaincue. Je lui ai dit : 'J'ai 29 ans, comment est-ce que je pourrais jouer une jeune fille de 18 ans ?'", s’était-elle souvenue. Une histoire corroborée par le directeur de casting auprès du magazine People ce lundi.

Ils avaient vraiment l’étincelle

John Thurm, directeur de casting de "Grease"

"John m’a demandé : 'Que penses-tu d’Olivia ?'. Je lui ai dit qu’elle était merveilleuse. Il m’a dit : 'Mais que penses-tu d’elle pour Sandy ? C’est une super idée'. Et une fois qu’il a dit ça, il ne voulait qu’elle et j’ai arrêté toutes mes recherches", raconte Joel Thurm. Olivia Newton-John, qui menait déjà une carrière de chanteuse en Australie et au Royaume-Uni qu’elle a représenté à l’Eurovision en 1974, a demandé à regarder ses essais avec John Travolta avant de se décider. "Je crois que je n’avais jamais entendu un acteur à qui on avait proposé le rôle dire : 'Je veux d’abord me voir avant de dire oui’. Ça montre à quel point elle était intelligente", note le directeur de casting. La scène en question ? Celle du drive-in.

Lire aussi

Joel Thurm relate aussi qu’Olivia Newton-John a hésité car elle avait cinq ans de plus que John Travolta. Mais "elle était très à l’aise avec lui. Vous le voyez à l’écran. Ils se respectaient beaucoup en tant qu’artistes", ajoute-t-il, insistant sur le fait que les deux acteurs n’avaient pas eu de relation amoureuse en dehors du plateau. "Ils avaient vraiment l’étincelle", glisse-t-il. Une connexion immortalisée au cinéma pour toujours.


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info