Comment "Flowers" de Miley Cyrus est devenue la chanson la plus écoutée au monde

Publié le 9 février 2023 à 17h37

Source : Sujet TF1 Info

La chanteuse américaine bat des records avec "Flowers", le premier single de son prochain album.
Depuis sa parution mi-janvier, cette "revenge song" occupe la première place des charts dans 37 pays, dont la France.
Un succès qu’elle doit à sa mélodie entêtante… et aux folles théories relayées par les fans sur les réseaux sociaux.

Vous n’avez toujours pas entendu "Flowers" ? Alors vous êtes seul(e) au monde ! Disponible depuis le 12 janvier, le dernier tube de Miley Cyrus occupe la première place des charts dans pas moins de 37 pays, dont la France. Du jamais vu depuis… vingt ans ! Si la petite reine du twerk a déjà une paire de tubes à son palmarès, ce premier extrait de l’album Endless Summer Vacation, à paraître en mars, doit son succès à plusieurs facteurs.

Fruit d’une collaboration avec le jeune compositeur Michael Pollack, qui récemment œuvré sur le Renaissance de Beyoncé, "Flowers" est une "revenge song" dans la pure tradition d’un genre qui nous a donné "I will survive" de Gloria Gaynor, "You’re So Vain" de Carly Simon, "You Oughta Know" d’Alanis Morissette et tout récemment "BZRP Music Sessions #5", l’improbable règlement de comptes de Shakira vis-à-vis du footballeur Gerard Piqué.

Indices et théories en pagaille

Si "Flowers" a rejoint aussi vite les classiques, c’est d’abord grâce à sa vidéo dans laquelle la chanteuse a disséminé toute une série d’indices que ses fans se font une joie de décrypter. Mais il y a déjà la date de la mise en ligne : le 13 janvier, qui correspond à l’anniversaire de son ex-mari, l’acteur australien Liam Hemsworth.

Après s’être aimés, séparés, rabibochés puis encore séparés pendant près de dix ans, les tourtereaux se sont mariés en décembre 2018 avant de rompre une bonne fois pour toute, huit mois plus tard… Une romance rock n’roll qui a défrayé la chronique people, à l’image d’une prise de bec désormais légendaire devant les photographes, en avril 2019, sur le tapis rouge d’Avengers : Endgame...

Dans le clip de "Flowers", Miley Cyrus se balade en robe dorée dans le quartier de Runyon Canyon Park, sur les hauteurs de Hollywood, avant de s’introduire en petite tenue dans le jardin d’une grande maison qui ne serait autre que… la garçonnière où son ex l’aurait trompée à plusieurs reprises. 14 fois plus précisément ! Pure spéculation ? Cette théorie, née sur le compte d’un internaute, a été repartagée en masse sur les réseaux sociaux. Curieusement, personne n'est venu la démentir.

Et puis il y a les paroles. "I Can Buy Myself Flowers (Je peux m’acheter des fleurs toute seule)", chante la jeune femme. "Write My Name in the Sand (Écrire mon nom dans le sable) / Talk to Myself For Hours (Me parler à moi-même pendant des heures) / Say things you don’t understand (Dire des choses que tu ne comprends pas)". Un message personnel ?

Très vite, les fans se sont aperçus que, des paroles à la mélodie, Miley Cyrus avait conçu "Flowers" comme une réponse à "When I Was Your Man", la ballade sirupeuse de Bruno Mars… que Liam Hemsworth aurait dédié à son éphémère épouse le jour de leur mariage. Info ou intox ? Toujours est-il que les internautes ont fait de la chanson un hymne au "célibat heureux", certaines rivalisant d’imagination dans des vidéos TikTok souvent hilarantes.

Dans un entretien accordé à Variety, le compositeur Michael Pollack lève le voile sur ses méthodes de travail avec la chanteuse.  "Ça commence toujours comme une forme de thérapie", explique-t-il. "Le but, c’est d’aller au cœur de l’émotion que l’artiste éprouve et de trouver la façon la plus universelle de la véhiculer. Une bonne chanson doit sonner comme une bonne histoire. Et Flowers raconte à l’auditeur une histoire très personnelle."


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info