Livre choc sur l'inceste, "Triste Tigre" de Neige Sinno reçoit le Goncourt des lycéens

Publié le 23 novembre 2023 à 14h12, mis à jour le 24 novembre 2023 à 12h47

Source : TF1 Info

Le Prix Goncourt des lycéens 2023 a été attribué ce jeudi à Neige Sinno pour "Triste Tigre".
Ce récit choc sur l’inceste dont la romancière a été victime s’est déjà vendu à plus de 50.000 exemplaires.
Mi-octobre, il a fait l'actualité suite à la décision d'un lycée privé breton de l'interdire à ses élèves.

C’est un (très) joli lot de consolation pour l'une des romancières les plus remarquées de la rentrée littéraire. Finaliste malheureuse du Prix Goncourt 2023, Neige Sinno a reçu ce jeudi celui des lycéens pour Triste Tigre, paru aux éditions P.O.L., à l’issue d’une délibération à huis clos organisée à Rennes.

En finale, elle l’a emporté face à Mokhtar Amoudi avec Les conditions idéales (Gallimard),  Vincent Delecroix avec Naufrage (Gallimard), Émilie Frèche avec Les amants du Lutetia (Albin Michel), Akira Mizubayashi avec Suite inoubliable (Gallimard), Léonor de Récondo avec Le grand feu (Grasset) et… Jean-Baptiste Andrea pour Veiller sur elle (L’Iconoclaste), le lauréat du Goncourt.

Déjà plus de 50.000 exemplaires vendus

Dans Triste Tigre, déjà récompensé par le Prix Femina début novembre, Neige Sinno, 46 ans, raconte les viols répétés dont elle a été victime de la part de son beau-père de l’âge de 6 à 14 ans. Des années plus tard, elle a porté plainte, son bourreau étant condamné neuf ans de prison.

Regard sans concession sur un thème encore tabou dans la société française, doublé d’un questionnement sur le pouvoir réparateur de l’écriture, Triste Tigre est un véritable succès d’édition puisqu’il a occupé la première place des ventes à plusieurs reprises depuis sa sortie durant l’été, avec plus de 50.000 exemplaires vendus à ce jour.

Interdit de CDI dans un lycée breton

Courant octobre, Triste Tigre a fait l'actualité suite à la décision de la proviseure d'un lycée privé catholique du Morbihan de retirer le livre de son CDI au prétexte qu'il contiendrait "des passages d’une grande violence". Un mois plus tard, la romancière s'est rendue dans une libraire de la commune pour participer à une rencontre avec ses lecteurs. 

"Ils sont solidaires de ma démarche dans mon livre", confiait-elle alors à France 3. "Ils ont été choqués par une interdiction qui vient se rajouter à un silence qui existe déjà autour des violences sexuelles faites aux enfants. Le libraire, les profs du lycée et les élèves qui se révoltent contre une décision injuste, c'est émouvant".

Crée en 1988 par la FNAC et le ministère de l’ Education Nationale, le Goncourt des lycéens sollicite près de 2000 élèves issus d’une cinquantaine de classes de lycéens de 15 à 18 ans dans toute la France, de la seconde au BTS, toutes filières confondues. Erik Orsenna, Delphine de Vigan, Joël Dicker ou encore Karine Tuil figurent parmi ses lauréats.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info