Crise climatique : pour Leonardo DiCaprio, "nous devons voter pour des gens qui prennent la science au sérieux"

Jérôme Vermelin
Publié le 20 janvier 2022 à 12h52
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

ENGAGÉ – Dans une interview au site Deadline, Leonardo DiCaprio dénonce l’inaction des gouvernements contre le réchauffement climatique Pour la star de "Don’t look up", il est même urgent de faire la chasse aux élus qui refusent d’écouter les scientifiques.

C’est un film dont tout le monde parle. Dans Don’t look up, diffusé depuis Noël sur Netflix, Leonardo DiCaprio et Jennifer Lawrence incarnent deux scientifiques qui tentent d’alerter le public et les autorités contre la chute imminente d’une météorite sur la Terre. Pour de nombreux défenseurs de l’environnement, c’est une métaphore flagrante de l’aveuglement général vis-à-vis de la crise climatique. Mercredi, au parlement de Strasbourg, le député EELV et candidat à la présidentielle Yannick Jadot n’a d’ailleurs pas hésité à comparer Emmanuel Macron à la présidente américaine interprétée à l’écran par Meryl Streep… 

Dans une longue et passionnante interview au site américain Deadline, Leonardo DiCaprio lui-même s’inquiète de l’inaction des politiques. "J’ai une fondation depuis 20 ans, je suis allé au sommet de Glasgow. Je vois ces dirigeants mondiaux qui s’engagent à minima. Mais comme dans le film, l’heure tourne", prévient l’acteur. "Je crois qu’il existe une anxiété planétaire liée au fait que les pouvoirs en place, le secteur privé, les gouvernements, ne font pas la transition énergétique assez vite. Nous avons  une fenêtre de neuf ans pour agir", précise-t-il en référence au dernier rapport du GIEC.

Nous ne devrions pas avoir un seul élu, à n’importe quel niveau, qui n’écoute pas la science, en particulier aux Etats-Unis

Leonardo DiCaprio

Pour la star, "nous arrivons à un moment où il faut agir comme si c’était la Seconde Guerre mondiale. J’entends beaucoup de gens dire que la technologie va tour arranger. Mais nous manquons de temps. Nous avons des réponses avec les énergies renouvelables et des moyens de faire la transition. Mais le secteur privé et les gouvernements doivent travailler ensemble. Et nous, les citoyens, nous devons faire en sorte qu’il s’agisse d’une des premières priorités lors des élections, pas la priorité 6 ou 7."

Très en verve, Leonardo DiCaprio insiste : "Nous devons voter pour des gens qui sont sensibles à cette question et qui prennent la science au sérieux. Nous ne devrions pas avoir un seul élu, à n’importe quel niveau, qui n’écoute pas la science, en particulier aux Etats-Unis. Nous sommes les pires pollueurs de la planète par habitant, les scientifiques le disent depuis des décennies. Nous devons être exemplaires pour que le reste du monde nous suive (…) Votez pour des gens qui sont sains d’esprit."

Dans cet entretien, l'acteur évoque la scène où son personnage et celui incarné par Jennifer Lawrence tentent de faire passer leur message, en vain, sur le plateau d'un talk-show. "Ayant moi-même tourné plusieurs documentaires, je peux témoigner de la frustration de la communauté scientifique car j’ai eu l’occasion de rencontrer d’incroyables spécialistes du climat qui sont marginalisés dans les médias", raconte-t-il. "Qui ne savaient pas comment aborder ce genre de situation dans laquelle ils doivent exprimer leur expertise."

Un film comme Don’t look up peut-il entraîner une réelle prise de conscience ? "Je suis fier que nous ayons crée une discussion", répond Leonardo DiCaprio. "Le film est regardé partout dans le monde et son succès témoigne d’une anxiété grandissante à propos de ces questions. Je ne sais pas si un film peut changer quoi que ce soit, mais je suis fier de faire partie d’une œuvre d’art comme celle-là. Comme dirait le personnage joué par Jennifer, au moins nous aurons essayé."


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info